mis à jour le

Poutine rappelle , en présence de Netanyahou ,la position russe concernant les livraisons de missiles sol-air S-300 à la Syrie

La Russie et Israël poursuivront leurs échanges au sommet et au niveau des services secrets dans le cadre des efforts tendant à régler la situation en Syrie, a annoncé mardi le président russe Vladimir Poutine.

« Nous avons convenu de poursuivre nos échanges, tant au niveau personnel qu’à celui de nos organisations, services secrets », a déclaré M.Poutine devant les journalistes à l’issue de ses négociations à Sotchi ( mer Noire ) avec le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu en visite en Russie.

Il convient d’éviter toute démarche susceptible de déstabiliser la situation en Syrie afin d’obtenir un règlement du conflit, a soutenu Vladimir Poutine à l’issue de négociations avec le premier ministre israélien.

Poutine a précisé que « Le seul moyen d’empêcher un scénario négatif dans la région est de mettre un terme au conflit armé et de passer à un règlement politique. Durant cette période sensible, il est particulièrement important d’éviter toute démarche susceptible de déséquilibrer la situation » et d’ajouter « Il est crucial dans ce moment important d’éviter tout acte pouvant déstabiliser la situation »

Et d’ajouter que le chef du gouvernement israélien et lui-même étaient unanimes à reconnaître que la poursuite du conflit armé en Syrie était lourde de conséquences les plus néfastes, tant pour ce pays que pour l’ensemble de la région.

Poutine a rappelé la position russe concernant les livraisons de missiles sol-air S-300 à la Syrie lors d’entretiens avec le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, a annoncé à Sotchi le porte-parole du président russe Dmitri Peskov.
« Nous avons entretenu un dialogue étoffé qui a notamment porté sur les sujets très sensibles, y compris sur la sécurité. Nous avons évoqué la question des S-300. La partie russe a avancé ses arguments qui sont bien connus. Les Israéliens ont entendu notre position », a indiqué M.Peskov.
Les médias internationaux ont récemment rapporté qu’Israël tentait d’empêcher la vente de systèmes sol-air S-300 à la Syrie afin que cette arme ne se retrouve pas entre les mains du mouvement chiite libanais Hezbollah.
MM.Poutine et Netanyahou se sont penchés sur la situation en Syrie le 6 mai dernier. Leur entretien téléphonique s’est tenu suite aux informations sur plusieurs raids aériens israéliens contre la Syrie. Selon l’agence Reuters, l’aviation israélienne devait détruire un lot d’armes destiné au Hezbollah libanai. L’agence syrienne SANA a pour sa part annoncé que l’attaque israélienne était dirigée contre un centre scientifique située non loin de Damas.
Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a fait savoir le 11 mai que Moscou ne projetait pas de nouvelles livraisons militaires à la Syrie en plus de celles prévues par les contrats en vigueur. Selon M. Lavrov, les armes russes fournies à Damas revêtent un caractère strictement défensif.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Poutine

Daech

Poutine offre 50 millions d'euros pour retrouver les auteurs de l'attentat du Sinaï

Poutine offre 50 millions d'euros pour retrouver les auteurs de l'attentat du Sinaï

Fail

Une chaîne égyptienne diffuse des images d'un bombardement russe... qui sont tirées d'un jeu vidéo

Une chaîne égyptienne diffuse des images d'un bombardement russe... qui sont tirées d'un jeu vidéo

Ventes d'armes

Il n'est pas beaucoup plus moral de vendre les Mistral à l'Egypte plutôt qu'à la Russie

Il n'est pas beaucoup plus moral de vendre les Mistral à l'Egypte plutôt qu'à la Russie

russe

AFP

Le cinéma russe

Le cinéma russe

AFP

Crash de l'avion russe en Egypte: Sissi admet qu'il s'agissait d'un attentat

Crash de l'avion russe en Egypte: Sissi admet qu'il s'agissait d'un attentat

AFP

Dopage et corruption: Diack évoque un soutien russe

Dopage et corruption: Diack évoque un soutien russe

Syrie

AFP

Moins de journalistes tués en 2016 mais un lourd bilan en Syrie

Moins de journalistes tués en 2016 mais un lourd bilan en Syrie

AFP

Maroc: Benkirane recadré après avoir critiqué Moscou sur la Syrie

Maroc: Benkirane recadré après avoir critiqué Moscou sur la Syrie

AFP

Jihadistes: leur nombre a doublé en Libye, mais décline en Syrie et en Irak

Jihadistes: leur nombre a doublé en Libye, mais décline en Syrie et en Irak