mis à jour le

La fête des épines des roses et l’ombre de Nba Saghru !

Plus je m'éloigne de ces montagnes où j'ai vu le jour, comme plein d'autres d'enfants de nomades et de populations emprisonnées dans le silence étouffant de ces contrées que même le ciel semble oublier, plus l'appel de mes racines et le cri de ces voix qui semblent ne pas trouver d'entendeur, où quand on finit par les entendre on les enterre juste après. Cet appel devient encore plus fort et plus douloureux avec à chaque jour qui passe.

Amazigh News

Ses derniers articles: Bientôt dans les kiosques : Points de vue Berbères Nord-Africains  Des associations Amazighes du Maroc s’unissent  Cause amazighe : Naissance, disparition et résurrection de la revue Abc Amazigh.En blog 

fête

AFP

D'Abidjan au succès international, Magic System fête ses 20 ans

D'Abidjan au succès international, Magic System fête ses 20 ans

AFP

Les Libyens n'ont pas le coeur

Les Libyens n'ont pas le coeur

AFP

La Nouvelle Jérusalem congolaise fête le "vrai Noël", en mai

La Nouvelle Jérusalem congolaise fête le "vrai Noël", en mai

NBA

AFP

A Johannesburg, la NBA s'offre une tournée de prestige

A Johannesburg, la NBA s'offre une tournée de prestige

AFP

Sénégal: la NBA ouvre son premier centre de formation en Afrique

Sénégal: la NBA ouvre son premier centre de formation en Afrique

Basket-ball

Grandir dans le Mali rural et devenir une star du basket américain

Grandir dans le Mali rural et devenir une star du basket américain