mis à jour le

Abdellatif Mekki: Ennahdha n'a pas fait preuve de laxisme avec la violence

Le ministre de la santé Abdellatif Mekki et leader du mouvement Ennahdha appelle toutes les parties nationales à être solidaires pour faire face à la violence et le terrorisme et ce en appliquant la loi. Il a en outre souligné que mouvement Ennahdha n'a pas fait preuve de laxisme avec ceux qui pratiquent la violence.

Mosaique FM

Ses derniers articles: Le procès des 3 Femen devant la cour d'appel aujourd'hui  L’instance administrative des inspecteurs de l’enseignement primaire reprendra ses activités après la réunion avec le ministre  Imed Daimi : il faut examiner les points de discorde loin des tiraillements politiques 

Ennahdha

AFP

Les municipales tunisiennes vont être reportées, selon Ennahdha

Les municipales tunisiennes vont être reportées, selon Ennahdha

satarbf

Ennahdha crie victoire

Ennahdha crie victoire

Actualités

Rached Ghannouchi : Ennahdha coordonne avec les parties responsables dans l’opposition

Rached Ghannouchi : Ennahdha coordonne avec les parties responsables dans l’opposition

laxisme

[email protected] (Author Name)

Tunisie-Politique : Samir Dilou reconnaît un certain laxisme du gouvernement à l'égard des ...

Tunisie-Politique : Samir Dilou reconnaît un certain laxisme du gouvernement à l'égard des ...

Actualités

La BNP critiquée pour son laxisme en Afrique et à Monaco

La BNP critiquée pour son laxisme en Afrique et à Monaco

[email protected] (Author Name)

Lârayedh justifie le laxisme du gouvernement face au départ de jihadistes tunisiens en Syrie

Lârayedh justifie le laxisme du gouvernement face au départ de jihadistes tunisiens en Syrie

violence

AFP

Centrafrique: guerre au sommet d'un pays miné par la violence

Centrafrique: guerre au sommet d'un pays miné par la violence

AFP

Kenya: dans la vallée du Rift, la politique nourrit la violence

Kenya: dans la vallée du Rift, la politique nourrit la violence

AFP

Le Burundi s'enfonce dans la violence et la dictature, avertit la FIDH

Le Burundi s'enfonce dans la violence et la dictature, avertit la FIDH