mis à jour le

Le roi Hassan II et ses deux fils Sidi Mohammed et Moulay Rachid, en 1999 à Marrakech / AFP
Le roi Hassan II et ses deux fils Sidi Mohammed et Moulay Rachid, en 1999 à Marrakech / AFP

Hassan II avait-il un frère caché?

Un Français, condamné pour meurtre à Casablanca, affirme être le fils illégitime de Mohammed V.

Les Marocains suivaient avec une certaine circonspection l’affaire qui s’est finalement conclue le 10 mai dernier. Un Français de 68 ans a été condamné en appel, à Casablanca, à 16 ans de prison pour le meurtre d’un homme d’affaires de Mohammédia (ville entre Rabat et Casablanca), en 1986.

Depuis cette date, explique le site marocain Bladi, «l’enquête avait déterminé que la victime avait été assassinée par Serge-Michel Bena, un ingénieur français d’origine marocaine». Le site s’appuyant notamment sur un article du journal Le Parisien datant de septembre 2009. L'homme, lui, affirme être innocent.

Mais, l’affaire serait un peu banale si Serge-Michel Bena qui vient d’être condamné ne clame depuis le début qu'il est le fils de Mohammed V. C’est-à-dire, selon lui, le frère de feu Hassan II et par conséquent l’oncle de l’actuel roi Mohammed VI.

Ces affirmations de Serge-Michel Bena, né  en 1945 à Casablanca, ont toujours fait sourire. Il n’a eu de cesse d’affirmer comme le mentionne encore Bladi, qu’il est le fils illégitime de Mohammed V avec une employée du Palais royal. Ce dernier a d’ailleurs consigné cette thèse dans un roman autobiographique, L’Amour fatal d’une Berbère, paru en 2001, aux éditions La Bruyère.

Jusqu’à sa condamnation en appel le 10 mai dernier, il soutenait que la revendication de cette «filiation royale» était la raison des accusations de meurtre dont il était l’objet depuis 1986.

Lu sur Bladi

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

Maroc

AFP

Maroc et "argent du haschich": Rabat rappelle son ambassadeur en Algérie

Maroc et "argent du haschich": Rabat rappelle son ambassadeur en Algérie

AFP

Entre le Maroc et Ceuta, le travail de forçat des "femmes-mulets"

Entre le Maroc et Ceuta, le travail de forçat des "femmes-mulets"

AFP

Mondial-2018: Amine Harit appelé pour la 1re fois par le Maroc

Mondial-2018: Amine Harit appelé pour la 1re fois par le Maroc

Mohammed VI

Maroc

Le roi du Maroc accusé d'avoir ignoré des preuves de violences policières dans le Rif

Le roi du Maroc accusé d'avoir ignoré des preuves de violences policières dans le Rif

Urbanisme

Le Maroc veut bâtir une ville entièrement nouvelle avec l'argent de la Chine

Le Maroc veut bâtir une ville entièrement nouvelle avec l'argent de la Chine

Mouvement social

Le Maroc n'est pas au bord d'une révolution, mais le roi doit écouter le peuple

Le Maroc n'est pas au bord d'une révolution, mais le roi doit écouter le peuple

Hassan II

Amitiés

Son pays d'enfance, c'est le Gabon

Son pays d'enfance, c'est le Gabon

Libertés

Mohammed VI a fait pire que son père

Mohammed VI a fait pire que son père

Rébellion

Quand les Marocains disent non au roi

Quand les Marocains disent non au roi