mis à jour le

La BAD invite l'Afrique à investir différemment dans les infrastructures

La Banque Africaine de Développement (BAD) interpelle l'Afrique. A travers une étude intitulée "Structurer le monde de la finance destinée aux infrastructures", la BAD invite les Etats africains à utiliser des capitaux africains pour développer des infrastructures de qualité. "Ces travaux insistent entre autres sur l'utilité de recourir aux obligations pour financer la construction d'infrastructures, face à l'incapacité d'un grand nombre d'établissements financiers d'Afrique d'octroyer sur le long terme de conséquents prêts indispensables pour lancer des projets d'infrastructures sur le continent noir", rapporte Afriquinfos.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

BAD

AFP

Climat: l'Afrique défavorisée par les projets actuels d'aide, constate la BAD

Climat: l'Afrique défavorisée par les projets actuels d'aide, constate la BAD

Economie

Qui sont les candidats en lice à la tête de la Banque africaine de développement?

Qui sont les candidats en lice à la tête de la Banque africaine de développement?

AFP

Ebola: la BAD accorde une rallonge

Ebola: la BAD accorde une rallonge

invité

AFP

Le président soudanais invité au sommet avec Trump

Le président soudanais invité au sommet avec Trump

AFP

RDC: l'ONU invite les acteurs politiques

RDC: l'ONU invite les acteurs politiques

AFP

Invité

Invité

infrastructures

AFP

CAN-2019: report d'une mission d'inspection des infrastructures au Cameroun

CAN-2019: report d'une mission d'inspection des infrastructures au Cameroun

AFP

A Brazzaville, des infrastructures flambant neuf pour les XIe Jeux africains

A Brazzaville, des infrastructures flambant neuf pour les XIe Jeux africains

AFP

En Afrique, les infrastructures d'eau font toujours cruellement défaut

En Afrique, les infrastructures d'eau font toujours cruellement défaut