mis à jour le

Amulettes, Kogelo, Kenya / REUTERS
Amulettes, Kogelo, Kenya / REUTERS

La magie noire a la peau dure au Swaziland

Drôle d'idée pour lutter contre la crise: taxer les sorciers (imaginaires).

On les appelle «sangomas». Au Swaziland, comme d’ailleurs en Afrique du Sud, ce sont les sorciers, devins ou autres guérisseurs traditionnels.

Depuis le début de cette année, ils sont sollicités pour aider à renflouer les caisses de l’Etat, dans ce pays enclavé d’Afrique australe. Non pas en faisant utilisant des gris-gris, mais en payant des impôts, un peu comme tout le monde. 

En effet, le gouvernement swazi avait souhaité que les sangomas s’acquittent d’une taxe d’environ 1 dollar pour pouvoir exercer leurs talents de sorciers.

Cette proposition avait été motivée par le fait que les sangomas ont, depuis ces dernières années, considérablement augmenté le tarif des consultations. Chose qui a contribué à accroître la méfiance des populations à leur endroit.

Et depuis, les sorciers n’ont plus vraiment le vent en poupe, si l’on puit dire. Car d’après le journal The Star, les sorciers à balai sont désormais interdits de voler au delà de 150 mètres, sous peine d’une amende de plus de 40.000 euros.

Le problème, c’est qu’on ne sait pas s’il s’agit d’une blague de l’Autorité aéronautique civile du pays. Car, même si les affaires de sorcellerie sont légion au Swaziland, qui peut jurer avoir jamais vu un sorcier à balai?

Les autorités semblent prendre le sujet très au sérieux. Selon elles, tout est susceptible d’être «un sorcier à balai»: un hélicoptère ou un drone en jouet et même des cerfs-volants… Superstition, quand tu nous tiens!

Lu sur The Star

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: L'Angola nomme sa nouvelle autoroute Fidel-Castro, mauvaise idée  En Gambie, une dictature vieille de 22 ans s'achève dans les urnes  Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales 

superstitions

Superstitions

Arrêtez de propager l'idée qu'Ebola est une punition divine!

Arrêtez de propager l'idée qu'Ebola est une punition divine!

Superstitions

L'autisme, une réalité mal comprise des Africains

L'autisme, une réalité mal comprise des Africains

sangomas

Dangers

La circoncision est aussi dangereuse que l'excision

La circoncision est aussi dangereuse que l'excision

drones

AFP

Rwanda: des drones livreurs de sang pour sauver des milliers de vies

Rwanda: des drones livreurs de sang pour sauver des milliers de vies

Dura lex, sed lex

Au Ghana, faire voler un drone sans permis est passible de 30 ans de prison

Au Ghana, faire voler un drone sans permis est passible de 30 ans de prison

Ciel

Il est 800 fois plus cher d'enregistrer un drone au Nigeria qu'aux Etats-Unis

Il est 800 fois plus cher d'enregistrer un drone au Nigeria qu'aux Etats-Unis