mis à jour le

SOMALIE: Accorder aux extrémistes une seconde chance

MOGADISCIO, 9 mai (IPS) - A 18 ans, Farah Osman ne devrait pas être un soldat aguerri. Il n'aurait pas dû passer les sept dernières années à se battre pour le groupe extrémiste islamiste somalien Al-Shabaab, ou avoir été formé par des djihadistes étrangers dans le maniement et la réparation des armes et dans l'amélioration de ses compétences de tir.

IPS Inter Press Service

Ses derniers articles: Etats-Unis: denouvelles garanties pour le développement  CARAIBES: Un scientifique avertit sur la catastrophe du changement climatique  PACIFIQUE: La corruption défavorise des étudiants 

Extrémistes

AFP

Tunisie: trois extrémistes condamnés

Tunisie: trois extrémistes condamnés

AFP

Libye: des extrémistes s'emparent de deux champs pétroliers

Libye: des extrémistes s'emparent de deux champs pétroliers

AFP

Comores: toujours plus de mosquées, les extrémistes minoritaires

Comores: toujours plus de mosquées, les extrémistes minoritaires