mis à jour le

Le Colonel d’Aviation Adama Kamissoko, nouveau gouverneur de Kidal : « Je suis en route pour Kidal, l’élection présidentielle s’y déroulera comme partout au Mali… »

Haut fonctionnaire de défense auprès du ministère de l’Action humanitaire de la solidarité et des personnes âgées, le Colonel Adama Kamissoko est depuis le Conseil des ministres du 2 mai, le nouveau gouverneur de Kidal, seule région du nord du Mali à être encore sous le contrôle des indépendantistes touaregs et où l’armée malienne est interdite d’accès. Le nouveau gouverneur, qui se prépare avec tout son staff à regagner Kidal, est formel :  » Je suis en route pour Kidal, nous y serons et l’élection présidentielle se déroulera sur place comme un peu partout au Mali... « .

 

 

Colonel Adama Kamissoko (photo L’Indépendant)

Vous venez d’être nommé gouverneur de la région de Kidal.  Que peut-on concrètement attendre de vous ?

Le peuple malien attend beaucoup de moi et de mon équipe par rapport à tout ce qui est à faire à Kidal. Et cela sur tous les plans si nous savons que cette région est longtemps restée sous occupation. Nous mesurons la responsabilité qui nous est confiée et nous ferons tout pour ne pas décevoir la confiance des autorités. Il y a un travail de titan à abattre pour ramener la paix, la tranquilité  et la sécurité des personnes et de leurs biens et préserver l’intégrité territoriale du pays.

 

 

Un gouverneur nommé dans une région jusque-là occupée par le MNLA. Êtes-vous confiant que Kidal sera libérée avant les élections prévues au mois de juillet ?

Il n’y a même pas de doute à cela. Quand les autorités prennent la décision de nommer un gouverneur, cela veut dire qu’il n’est pas le gouverneur de Bamako, ni de Kayes mais de Kidal. C’est vous dire que le nouveau gouverneur que je suis doit se rendre à Kidal. Ce qui est sûr, cette zone fait partie du Mali et nous ferons les élections comme dans toutes les autres régions inchalla.

 

 

Avez-vous les ressources humaines nécessaires pour faire face à votre mission ?

Bien sûr que oui, le personnel de l’administration est déjà disponible et se recycle pour faire face aux tâches qui l’ attendent. Les préfets, les sous-préfets sont nommés et nous sommes au travail.

 

Peut-on avoir une idée sur les préfets de cette région ? Est-ce que ce sont les anciens qui ont été reconduits ou ils sont à leur première expérience?

Il y a des anciens parmi ces administrateurs. S’agissant des autres, c’est-à-dire les nouveaux, leur nomination ne m’incombe pas. Elle relève des plus hautes autorités.

 

Votre nomination à ce poste est-elle due à votre statut de militaire ou à votre connaissance du terrain ?

La nomination ne dépend pas de mon statut de militaire. C’est une responsabilité que l’Etat m’a confiée. Et je compte mettre mon expérience au service de la nation afin de remplir cette mission.

 

 

Pouvez-vous nous dire avec exactitude quand est-ce que vous irez sur place ?

Je serai à Kidal avec toutes mon équipe dans les jours à venir.

 

Quand précisément?

Cela ne saurait tarder. J’y serai avant les élections.

Quelle doit être la priorité pour un gouverneur qui débarque dans une ville comme Kidal?

Notre  priorité,  c’est d’assurer la sécurité de la population, rassurer cette population qui a tant souffert des bandits armés  et réussir les élections de juillet 2013.  Encore une fois, j’insiste pour vous dire que ces élections que nous voulons libres, transparentes et crédibles se dérouleront à Kidal et  je serai sur place  avant l'échéance électorale pour travailler à cette fin.

 

Mesurez-vous toute la gravité de la tâche qui vous attend dans une ville où la population a longtemps été utilisée et même dupée par les indépendantistes touareg et les narcotrafiquants ?

Je mesure bel et bien la situation. Je crois qu’avec  mon équipe, nous essayerons de faire face aux obstacles. C’est en cela que notre mission aura un sens. Nous sommes tous des Maliens, nous devions nous parler et nous entendre sur l’essentiel. Je suis convaincu que nous allons nous entendre parce que c’est la vérité que nous leur dirons sur le Mali.

Ramata TEMBELY

 

Qui est le nouveau gouverneur ?

Agé de 58 ans, le Colonel d’Aviation Adama Kamissoko est né à Béma, cercle de Nioro du Sahel. Marié et père de trois filles, il a obtenu son Bac MTI 2e partie en 1976 au lycée technique de Bamako.  Adama Kamissoko est titulaire d’un diplôme d’ingénieur moteur et cellule  acquis le 26 septembre 1984 à l’Ecole militaire supérieure, en ex-URSS. Il a aussi décroché le diplôme d’état-major de l’Air de Pékin en 2006.

 

Polyglotte, il a reçu un certificat sur la planification opérationnelle au centre international de maintien de la paix Koffi Annan à Accra, au Ghana. Le colonel d’aviation a successivement occupé les postes d’ingénieur de base à la Base aérienne 102 de Sévaré. Il fut   directeur du matériel de l’armée de l’air, chef de centre de la direction des opérations à la Base aérienne 100, commandant de cercle de Nioro du sahel , préfet du cercle de Ménaka et inspecteur logistique à l’inspection de l’armée de l’Air.

 

Ce n’est pas tout. Adama Kamissoko a été observateur des Nations Unies en République démocratique du Congo et haut fonctionnaire de défense auprès du ministère de l’Action humanitaire avant sa nomination comme gouverneur de Kidal. Il est récipiendaire de plusieurs distinctions dont les médailles de la Flamme de la Paix en 1997, du mérite militaire. Il est officier de l’Ordre national du Mali.  Il parle couramment sarakolé, bamanan, français, russe, anglais.

 R T

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

gouverneur

AFP

Nigeria: la Cour Suprême valide l'élection du gouverneur de l'Etat de Rivers

Nigeria: la Cour Suprême valide l'élection du gouverneur de l'Etat de Rivers

AFP

Nigeria: élection du gouverneur sous haute tension dans l'Etat de l'ex-président Jonathan

Nigeria: élection du gouverneur sous haute tension dans l'Etat de l'ex-président Jonathan

AFP

RD Congo: le gouverneur du Nord-Kivu accuse l'ONU d'avoir tué 5 civils

RD Congo: le gouverneur du Nord-Kivu accuse l'ONU d'avoir tué 5 civils

Kidal

AFP

Mali: rentrée scolaire

Mali: rentrée scolaire

AFP

Mali: la Mission de l'ONU inquiète des conséquences des combats autour de Kidal

Mali: la Mission de l'ONU inquiète des conséquences des combats autour de Kidal

AFP

Mali: nouveaux combats entre groupes armés près de Kidal

Mali: nouveaux combats entre groupes armés près de Kidal

route

AFP

Sénégal: au moins 16 morts sur la route d'un pèlerinage musulman

Sénégal: au moins 16 morts sur la route d'un pèlerinage musulman

AFP

Soudan du Sud: 21 personnes tuées dans une embuscade sur une route du sud du pays (police)

Soudan du Sud: 21 personnes tuées dans une embuscade sur une route du sud du pays (police)

AFP

Angleterre: Pape Souaré (Crystal) héliporté

Angleterre: Pape Souaré (Crystal) héliporté