mis à jour le

Une vente aux enchères pour un centre culturel à Sidi Moumen

Le quartier de Sidi Moumen est de nouveau au c½ur de l'actualité. Après avoir été exposé dans le dernier film de Nabil Ayouch, « Les chevaux de Dieu », qui raconte comment des enfants se sont transformés en bombes humaines pour commettre les attentats terroristes du 16 mai 2003 à Casablanca, le quartier verra prochainement la création d'un Centre Culturel et Artistique. A l'origine de ce projet, la Fondation Ali Zaoua.

Les premiers jalons seront lancés le 16 mai prochain, une date symbolique qui marquera le dixième anniversaire de ces attentats mais aussi le début de la collecte des fonds qui permettront la réalisation de ce Centre. A travers la Fondation Ali Zaoua, Nabil Ayouch et l'artiste peintre et écrivain Mahi Binebine organisent à cet effet une grande vente aux enchères dont les recettes seront dédiées à la construction de cet espace culturel à Sidi Moumen. «  Pendant les deux ans qu'ont duré la préparation et le tournage des « Chevaux de Dieu », je me suis rendu compte à quel point ce quartier avait besoin d'être reconnecté au reste de la ville. Ce lien culturel et identitaire passe par l'ancrage d'un véritable projet qui prend racine à Sidi Moumen et permet aux nombreux talents dont regorge ce quartier de s'exprimer. Mahi et moi avons contacté les plus grands artistes contemporains marocains et tous, sans exception, ont accepté de donner une ou plusieurs ½uvres pour la réalisation de ce Centre. Certains ont même proposé de venir donner de leur temps pour animer des ateliers. Je ne suis pas surpris par cet élan de solidarité, propre à notre culture, mais je trouve l'engagement de tous ces artistes très rassurant pour l'avenir de notre pays et leur suis reconnaissant. », dit Nabil Ayouch.

En tout, 41 artistes peintres, sculpteurs, photographes et des collectionneurs privés ont déjà témoigné de leur générosité en offrant des pièces d'art de valeur. 66 ½uvres seront vendues aux enchères le 16 mai prochain, par la maison CMOOA.

Rappelons que le film « Les chevaux de Dieu » de Nabil Ayouch est adapté du roman « Les étoiles de Sidi Moumen » écrit par Mahi Binebine. Il plonge le spectateur dans le quotidien des habitants de Sidi Moumen, notamment ceux d'entre eux qui se sont fait exploser le 16 mai 2003 à Casablanca, causant la mort de 41 personnes.

Liste des artistes ayant offerts une ½uvre : 

Mahi Binebine, Hafid Marbouh, Mohamed El Baz, André El Baz, Mehdi Qotbi, Mohammed Mourabiti, Fatiha Zemmouri, Florence Arnold, Mounir Fatmi, Hicham Benohoud, Younes Khourassani, Bouchta El Hayani, Najia Mehadji, Ahlam Lemssefer, Lamia Skiredj, Noureddine Chater, Said Raji, Mounat Charrat, Hakim Ghazali, Mohammed Melihi, Hussein Mimouni, Bouchaïb Habouli, Chourouk Hryech, Youssef El Kehfay, Khalid El Bekay, Sabhan Adam, Fouad Maazouz, Farah Chaoui, Abdelilah Rais, Amina Rezki, Abderrahmane Yamou, Ilias Selfati, Hassan Bourkya, Youssef Titou, Abdelkrim Ouazzani, Hassan Darsi, Narjiss El Joubari, Faisal Samra, Fouad Bellamine, Mohammed Abouelouakar, Monia Touiss.

LNT  

 

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

enchères

AFP

Afsud: fin des enchères controversées de cornes de rhinocéros

Afsud: fin des enchères controversées de cornes de rhinocéros

AFP

Afrique du Sud: la justice autorise des enchères de cornes de rhinocéros

Afrique du Sud: la justice autorise des enchères de cornes de rhinocéros

AFP

L'Afrique du Sud s'oppose

L'Afrique du Sud s'oppose