mis à jour le

Royaume-Uni: proposition de loi pour un référendum sur l’UE

LONDRES (AFP) – (AFP) – Le parti conservateur du Premier ministre britannique David Cameron va présenter mardi une proposition de loi visant à garantir l’organisation avant fin 2017 d’un référendum sur l’appartenance du Royaume-Uni à l’Union européenne (UE), a annoncé le parti.

M. Cameron, qui a promis d’organiser une telle consultation avant fin 2017 s’il est réélu dans deux ans, espère ainsi désamorcer une menace de rébellion des eurosceptiques de son camp.

Des députés ont en effet présenté une motion à la chambre des Communes, dans laquelle ils regrettent l’absence, dans le programme législatif du gouvernement présenté début mai, de tout projet de loi scellant l’organisation d’un référendum. Un vote symbolique sur cette motion, qui pourrait être approuvée par une centaine de députés eurosceptiques, est prévu mercredi.

Cette motion fait notamment suite à la poussée, dans les sondages et lors de récentes élections locales, du parti anti-européen Ukip.

Les dirigeants du parti “tory” espèrent que le dépôt de cette proposition de loi incitera les députés rebelles à renoncer au vote symbolique aux Communes.

Le député eurosceptique John Baron, à l’origine de la motion, a toutefois estimé que l’initiative du parti conservateur était insuffisante, cette proposition de loi ayant peu de chances d’être adoptée au Parlement en raison de l’opposition des Libéraux-démocrates (alliés des Tories au sein du gouvernement) et des Travaillistes (opposition).

Les “Lib-Dems” devraient s’opposer à toute tentative de M. Cameron d’introduire un projet de loi. Le texte devrait donc prendre la forme d’une simple proposition de loi déposée par un député conservateur, a indiqué un porte-parole du parti.

L’opposition travailliste a immédiatement accusé le Premier ministre de céder face aux eurosceptiques de son camp.

“Cela ressemble à la dernière réaction de panique du Premier ministre”, a dénoncé le député Labour Douglas Alexander. “David Cameron est un Premier ministre qui a perdu à la fois le contrôle de son ordre du jour et le contrôle de son parti”.

Selon un sondage YouGov publié le 8 mai, 46% des Britanniques veulent une sortie de l’UE, contre 35% qui souhaitent y rester.

Une autre enquête d’opinion, menée par l’institut ICM et publiée lundi par le Guardian, montre que 35% des Britanniques souhaiteraient qu’un référendum sur l’appartenance à l’UE soit organisé immédiatement. Et seules 22% des personnes interrogées se disent certaines de voter pour un maintien de leur pays dans l’Union européenne.

LNT © AFP

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

loi

AFP

Burundi: le président promulgue la loi prévoyant un retrait de la CPI

Burundi: le président promulgue la loi prévoyant un retrait de la CPI

AFP

Maroc: les projets de loi sur la langue berbère et le droit de grève adoptés

Maroc: les projets de loi sur la langue berbère et le droit de grève adoptés

AFP

La Tunisie se dote d'une nouvelle loi d'investissement 5 ans après sa révolution

La Tunisie se dote d'une nouvelle loi d'investissement 5 ans après sa révolution

référendum

AFP

Côte d'Ivoire: le Conseil constitutionnel valide le référendum

Côte d'Ivoire: le Conseil constitutionnel valide le référendum

AFP

Côte d'Ivoire: le président qualifie le référendum de "plébiscite"

Côte d'Ivoire: le président qualifie le référendum de "plébiscite"

AFP

Côte d'Ivoire: le taux de participation, la grande inconnue du référendum

Côte d'Ivoire: le taux de participation, la grande inconnue du référendum