mis à jour le

Célébration de la 1ère Journée Nationale de la Maladie Cœliaque

L'Association Marocaine des Intolérants et Allergiques au Gluten, basée à Casablanca, célèbre la Journée mondiale de la Maladie C½liaque et organise la 1ère journée Nationale de la Maladie C½liaque le 18 Mai 2013, à la Fondation du Roi Abdul-Aziz Al Saoud.

Cette journée sera l'occasion de sensibiliser à la prévalence majoritairement ignorée de la maladie c½liaque, plus connue sous le nom d'intolérance au gluten, et qui se caractérise par une destruction inflammatoire de l'intestin grêle. En effet, la fréquence de la maladie reste mal connue mais on estime qu'elle touche environ 1% de la population (soit 350 000 personnes au Maroc) en sachant que près de 9 malades sur 10 ignorent leur état faute de diagnostique exact.

La maladie peut se manifester à tout âge, de l'enfant à l'adulte, et environ 10 % des personnes qui souffrent de cette intolérance ont, dans leur parenté, d’autres personnes ayant la même maladie. Chez le jeune enfant, on observe peu de temps après l'introduction du gluten, des diarrhées, des vomissements, un état grincheux, une perte de poids, etc. Chez l'adulte la malabsorption peut entraîner des carences spécifiques importantes (fer, vitamines, sels...). Parmi les autres troubles, on peut citer la dépression nerveuse, des douleurs articulaires, les fausses couches, la dermatite herpétiforme, etc.

Aujourd'hui, le seul traitement disponible repose sur un régime alimentaire strict sans gluten (protéine contenue dans de nombreuses céréales, en particulier le blé, l’orge, le seigle, l’épeautre, etc.) à vie.

Ce régime implique un bouleversement dans l'alimentation du patient et l'adaptation à celui-ci est souvent difficile à vivre, tant sur le plan pratique que psychique.

L'AMIAG, association à but non lucratif, a pour buts notamment de favoriser le diagnostic précoce de la maladie et d'informer sur ses complications éventuelles ainsi que  d'accompagner les personnes à mieux vivre leur régime sans gluten et à retrouver une bonne qualité de vie.

L'AMIAG souhaite également à travers ses actions impliquer l'ensemble des instances gouvernementales, scientifiques et médicales au niveau national et international.

 

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

célébration

AFP

Fifa: enquête préliminaire sur la célébration d'Aurier

Fifa: enquête préliminaire sur la célébration d'Aurier

AFP

Ebola: la Sierra Leone interdit toute célébration publique pour Noël et Nouvel An

Ebola: la Sierra Leone interdit toute célébration publique pour Noël et Nouvel An

[email protected] (Amazighnews)

La culture amazighe

La culture amazighe

maladie

AFP

L'albinisme, maladie génétique taxée de sorcellerie en Afrique subsaharienne

L'albinisme, maladie génétique taxée de sorcellerie en Afrique subsaharienne

AFP

Niger: le noma, épouvantable maladie de la misère et de la malnutrition

Niger: le noma, épouvantable maladie de la misère et de la malnutrition

AFP

Une "mystérieuse" maladie fait 17 morts dans le sud-ouest du Nigeria

Une "mystérieuse" maladie fait 17 morts dans le sud-ouest du Nigeria