mis à jour le

Abdoul Aziz Tall, délégué général à la Dreat : «Il n’y a plus aucun directeur qui perçoit plus de cinq millions»

La délégation à la réforme de l'Etat et à l'assistance technique (Dreat) a tenu une rencontre, hier, à Dakar avec les journalistes. Abdoul Aziz Tall, délégué général à ladite délégation, a informé que les directeurs d'agences étatiques, responsables de directions ou présidents de conseil d'administration ou de surveillance ne perçoivent plus un salaire supérieur à cinq millions de FCFA.

Des études de réformes ont été engagées, pour une meilleure efficacité dans l'administration publique. Ainsi, la délégation à la réforme de l'Etat et à l'assistance technique (Dreat) a tenu un point de presse, hier, pour se prononcer sur l'état d'avancement de ces études. A cette occasion, Abdoul Aziz Tall, délégué général à ladite délégation, a informé que les directeurs d'agences étatiques, responsables de direction ou présidents de conseil d'administration ou de surveillance ne perçoivent plus un salaire supérieur à cinq millions de francs CFA. Devant des experts en management de l'administration publique, Abdoul Aziz Tall a précisé que le plafonnage des revenus des directeurs généraux est fixé à cinq millions de FCFA.
S'exprimant sur l'état d'avancement des réformes, M. Tall de faire savoir que ceux qui touchaient 10 voire 12 millions de francs CFA ou plus, perçoivent maintenant un tiers de leur ancien salaire. Diminution, selon Abdoul Aziz Tall, qui permet des économies d'une trentaine de millions de francs CFA par mois. «A la fin du mois d'avril, nous avons constaté 30% de baisse sur les salaires, avec des retenus de 27 à 30 millions de francs CFA par mois, soit 400 millions, tous les ans», précisera-t-il.

Cheikh Moussa Sarr
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye