mis à jour le

La chambre d’accusation refuse d’entendre les témoins

Le procès opposant l'ex-magistrat rebelle, Abdallah Haboul, à Ali Badaoui, l'ex-inspecteur général du ministère de la Justice, est manifestement celui du système judiciaire algérien tel que «réformé» depuis 15 ans. Haboul, qui lutte depuis huit ans pour recouvrer ses droits, fait preuve d'une résistance exemplaire, mais ses efforts se heurtent depuis le début à la solidarité de clan qui caractérise le système d'où il a été banni. Dimanche, la chambre d'accusation près la cour d'Alger a enfin statué sur cette affaire en confirmant l'ordonnance de non-lieu prononcée, le 17 mars dernier, par le juge d'instruction en faveur de l'accusé. Haboul, qui accuse Badaoui de l'avoir traité de «magistrat malhonnête» lors de l'audience disciplinaire du CSM, n'a pas eu l'occasion de plaider pleinement sa cause, lui qui comptait sur la convocation des témoins oculaires présents lors de cette audience qui date de 2005. Les deux avocats du plaignant, Mes Abdelhamid Rehioui et Rafik Menasria, ont pourtant insisté le 28 avril dernier pour que la chambre ordonne l'audition des 17 membres du CSM, siégeant ce jour-là, en plus de l'avocat Khaled Bourayou, à l'époque représentant de Haboul, ainsi que le secrétaire de l'audience. Le témoignage de ces personnes est décisif pour confirmer ou infirmer la plainte de Haboul. Mais ce n'est pas l'avis de la chambre d'accusation qui, curieusement, a refusé d'auditionner les témoins. Est-ce parce qu'ils ont la qualité de magistrats ? Rien en tout cas n'interdit au magistrat d'être questionné par un juge, surtout quand il s'agit de chercher la vérité. Cette affaire, transformée en un long feuilleton juridique, risque encore de durer plus longtemps. Abdallah Haboul a introduit, hier, un pourvoi en cassation qui va renvoyer une nouvelle fois l'affaire devant la Cour suprême.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

témoins

AFP

Procès de Simone Gbagbo: nouveau report, faute de témoins

Procès de Simone Gbagbo: nouveau report, faute de témoins

AFP

Procès Gbagbo: la CPI s'excuse pour la divulgation de l'identité de témoins

Procès Gbagbo: la CPI s'excuse pour la divulgation de l'identité de témoins

AFP

Procès Gbagbo: L'identité de quatre témoins protégés dévoilée, la CPI va enquêter

Procès Gbagbo: L'identité de quatre témoins protégés dévoilée, la CPI va enquêter