mis à jour le

Dans un restaurant du Bronx, à New York, le 18 mai. REUTERS/Lucas Jackson
Dans un restaurant du Bronx, à New York, le 18 mai. REUTERS/Lucas Jackson

Affaire DSK: les Guinéens entre doutes et solidarité

A Paris, New York ou Conakry, les Guinéens commentent l'affaire DSK et la situation de leur compatriote, victime présumée d'agression sexuelle.

Mise à jour du 1er juillet 2011: La crédibilité de Nafissatou Diallo présente des failles importantes. La victime présumée de Dominique Strauss-Kahn aurait menti sur son passé. D'après deux enquêteurs du procureur du tribunal de Manhattan cités par le New York Times, la femme de chambre de l'hôtel Sofitel de New York serait liée à des activités criminelles dont celles de trafic de drogue et de blanchiment d'argent. Les charges de crimes sexuels pesant contre l'ancien directeur général du FMI pourraient s'effondrer lors de sa comparution à l'audience surprise de ce vendredi 1er juillet. 

***

A Paris, dans les gargottes africaines de Barbès-Rochechouart, les conversations vont bon train sur l’affaire DSK. Les avis s’avèrent très partagés. Certains, parmi les jeunes Guinéens de France, ne se montrent pas aussi solidaires de Nafissatou Diallo, la victime présumée, que ce qu’on aurait pu imaginer. «Elle a gâté l’avenir de Dominique [Strauss-Kahn] et la gauche ne passera jamais en 2012! s’indigne Salifou, un étudiant. C’est nous qui allons encore souffrir en France avec Sarkozy!» Ce jeune homme fait partie de ceux qui comptaient beaucoup sur les chances de succès de DSK à la présidentielle française, espérant en cas de victoire de la gauche un assouplissement du climat, des contrôles et autres règlements imposés aux immigrés.

Rue Doudeauville, dans le XVIIIe arrondissement de Paris, des Sénégalais commentent les dernières nouvelles, attablés dans un petit restaurant, Chez Alpha. Blake Diallo, le prétendu frère de Nafissatou Diallo, présenté comme tel par plusieurs grands médias français, a été démasqué le 19 mai comme un imposteur par le journaliste sénégalais Souleymane Jules Diop, figure respectée dans la diaspora ouest-africaine. Ce dernier, qui vit entre Montréal et Washington, a notamment rappelé sur le site d’informations Seneweb que Blake Diallo n’est pas Guinéen mais Sénégalais, qu’il a passé comme lui sa jeunesse à Ziguinchor, au Sénégal, et n’a pas séjourné quinze ans en France comme il l’a raconté avant d’émigrer aux Etats-Unis. Les mensonges de Blake Diallo jettent-ils le discrédit sur la victime présumée? Certains présentent déjà cet homme comme le fiancé de Nafissatou Diallo. Une supputation de plus, selon les proches de la victime présumée de DSK, au terme d’une longue semaine d’hypothèses…

Les proches et la famille, très réticents à s’exprimer à visage découvert, redoutent le potentiel de nuisance des médias français. Ils estiment, comme son parent Thierno Diallo, que le ton dominant consiste à «chercher des excuses à DSK et à jeter le discrédit sur notre cousine, qui va sans doute être présentée comme consentante et comme une fille de mœurs légères par la défense de DSK». Pour sa part, le journaliste Souleymane Jules Diop ne cache pas ses profonds doutes:

«Il faut mettre les questions de race, d’ethnie, de continents et de communautés à part. La vie de quelqu’un est brisée. J’ai mal pour Dominique Strauss-Kahn, humainement, parce qu’on le fait déjà payer sans savoir s’il a vraiment fauté. Je ne suis pas convaincu par cette histoire d’un homme qui sort de sa douche pour sauter sur une fille. Si je découvre qu’il y a des raisons de remettre en cause le témoignage de Nafissatou Diallo, je ne vais pas hésiter à le faire. Par exemple, je ne peux pas croire que cette fille ne savait pas qui était Dominique Strauss-Kahn.»

Amadou Diallo, un Guinéen qui gère la radio communautaire Soleil d’Afrique à Columbus, dans l’Ohio, explique qu’il y a deux tendances dans les réactions de sa communauté. «D’un côté, il y a ceux qui ne veulent pas s’en mêler et pour qui il faut laisser la justice faire son travail, et de l’autre, ceux qui s’aventurent à faire des commentaires. Moi, je défends la présomption d’innocence. D’autres osent dire carrément que DSK est un habitué du sexe, à cause des révélations faites en France. Les gens sont choqués, quand même, qu’une personnalité de ce niveau puisse avoir de tels problèmes.»

En Guinée, colère et passion

A Conakry, la capitale guinéenne, on se prend de passion pour l’affaire. Mais là encore, les avis sont contrastés. «Dès que j’entends le mot viol je condamne l’homme, car la femme est toujours en position de faiblesse», réagit pour SlateAfrique Rabiatou Diallo, grande militante syndicale et actuelle présidente du Conseil national de transition (CNT), l’équivalent du Parlement en Guinée, en attendant les prochaines élections législatives. «Ce n’est pas la première fois qu’un homme puissant se sert de son pouvoir et il faut que cela serve de leçon! Si elle est femme de chambre, tout est possible. Certains parlent de piège et beaucoup racontent n’importe quoi. Cette affaire va avoir des conséquences très graves pour la vie de cette femme. Chez nous, une femme violée est comme une pestiférée, on la met de côté au lieu de l’assister. Vous pensez vraiment qu’une mère célibataire qui n’est pas dans son pays, qui peine pour sa survie et celle de son enfant, puisse avoir l’idée de comploter contre un homme comme Dominique Strauss-Kahn?»

L’identité de Nafissatou Diallo, qui porte un nom de l’ethnie peule très répandu en Guinée, suscite aussi bien des interrogations. Certains ne cachent pas voir dans toute l’affaire un simple fait divers.

«Les Guinéens ont bien d’autres problèmes, commente Alioune Fofana, un haut fonctionnaire. Avant de regarder la télé, encore faut-il avoir l’électricité, ce qui est loin d’être le cas pour tout le monde à Conakry. Le fait que Nafissatou Diallo soit Guinéenne ne change rien pour nous. Nous nous posons la même question que tout le monde: pourquoi le patron du FMI se met-il à coucher avec une femme de chambre? Elle aurait pu être Russe, Portoricaine ou Sénégalaise, c’est la même chose. Soit il est victime, soit elle est victime. On attend de savoir la vérité.»

Dans les maquis de Kaloum, le centre-ville de Conakry, une question revient souvent: «Pourquoi il ne s’est pas payé une call-girl, avec tout l’argent qu’il a?» Parmi les hypothèses qui font le tour des bars et de la ville, celle-ci, formulée par le gérant d’une taverne: «Il voulait peut-être se faire un plan cul comme d’habitude, mais il s’est trompé sur la marchandise. Au lieu de la prostituée de catégorie A qu’il s’était commandé, c’est une vraie soubrette qui est arrivée…»

Nafissatou Diallo était-elle en service commandé pour détruire la carrière et les ambitions de présidentiable de Dominique Strauss-Kahn? La question, lancinante, revient partout, de New York à Conakry, en passant par Paris.

Au final, très peu de voix s’élèvent haut et fort, en Afrique et dans la diaspora, pour prendre la défense de la victime présumée.

Sabine Cessou


A lire aussi sur «l'affaire DSK»:

- La tentation du diagnostic raciste, par Damien Glez

- Affaire DSK: la famille de la victime présumée s'exprime, par Sabine Cessou

- Qui est vraiment Nafissatou Diallo?, par Sabine Cessou

- Le jardin des délices de DSK à Marrakech, par Ali Amar

- Affaire DSK: sexe et politique à la sauce gombo, par Pierre Cherruau

- Affaire DSK: le sex...agénaire et la soubrette afro, par Damien Glez


Sabine Cessou

Sabine Cessou est une journaliste indépendante, grand reporter pour L'Autre Afrique (1997-98), correspondante de Libération à Johannesburg (1998-2003) puis reporter Afrique au service étranger de Libération (2010-11).

Ses derniers articles: Le drame indien réveille l'Afrique du Sud  Ce que cache la victoire de Zuma  Les pays où l'on se tue le plus 

affaire DSK

Affaire DSK

Que devient Nafissatou Diallo?

Que devient Nafissatou Diallo?

Coupé décalé

Quand Marine se confie à Nafissatou

Quand Marine se confie à Nafissatou

Vu de Conakry

Comment l'affaire DSK-Nafissatou Diallo est vue en Guinée

Comment l'affaire DSK-Nafissatou Diallo est vue en Guinée

Conakry

AFP

Dakar: audition d'un militaire guinéen recherché pour le massacre d'opposants en 2009

Dakar: audition d'un militaire guinéen recherché pour le massacre d'opposants en 2009

AFP

Concession des ports de Conakry et de Lomé: perquisition

Concession des ports de Conakry et de Lomé: perquisition

AFP

Concession des ports de Conakry et de Lomé: perquisition

Concession des ports de Conakry et de Lomé: perquisition

diaspora

AFP

"Boum, Ali est tombé!" rêve la diaspora gabonaise

"Boum, Ali est tombé!" rêve la diaspora gabonaise

Contributeur AF

TRIBUNE. Les députés de la diaspora répondent sur la cherté des billets d’avion

TRIBUNE. Les députés de la diaspora répondent sur la cherté des billets d’avion

AFP

La diaspora africaine, une des clés du développement

La diaspora africaine, une des clés du développement