mis à jour le

Accident de la circulation : UN CONDUCTEUR TRES GRINCHEUX

Un accident plus spectaculaire que grave est survenu dans la nuit de dimanche à lundi sur la route qui va de Bamako à Koulouba. L'accident a eu lieu précisément au niveau de l'intersection de la voie qui mène au Conservatoire  des arts et métiers multimédia Balla Fasséké Kouyaté. Un véhicule  a escaladé le « garde-fou » qui borde la route et y est resté en équilibre.

Notre équipe de reportage est arrivée sur les lieux hier aux environs de 9 heures. Le propriétaire, un porteur d'uniforme, qui s'est révélé particulièrement grincheux, avait déjà réussi avec l'aide d'autres personnes à faire redescendre la voiture « sur terre ». En découvrant notre identité, l'homme a piqué une grosse colère, nous menaçant. « Journaliste de l'Essor ou pas, dégagez d'ici ! Ce n'est pas votre problème ! », a-t-il menacé.

C'est le commissariat du 8ème Arrondissement de police qui a fait le constat de l'accident. L'équipe dépêchée par le commissaire divisionnaire Bourama Diakité était conduite par El Hadj Baba Wangara. L'ire du porteur d'uniforme s'est ensuite portée sur les policiers. « Monsieur le commissaire, vous prenez vos cliques et vos clacs et dégagez d'ici. C'est la gendarmerie qui fera mon constat, pas des policiers », lancera-t-il. Le chef de l'équipe de la police a bien tenté de faire comprendre au porteur d'uniforme qu'en milieu urbain c'est la police qui est chargée de faire le constat en cas d'accident.

Selon le commissaire El Hadj Baba Wangara du 8ème arrondissement, le conducteur venait du centre ville à vive  allure lorsqu'il a raté le virage. Dans une man½uvre désespérée, le chauffeur a violemment percuté le « garde-fou » et le véhicule  s'est retrouvé à califourchon sur la barrière de sécurité. Le choc a été d'une grande violence au point que l'on avait l'impression que  la voiture roulait dans  le sens opposé. Le conducteur est heureusement sorti indemne de l'accident. Mais le véhicule est très endommagé.  

« Visiblement c'est un excès de vitesse qui est la cause l'accident. Mais nous avons ouvert une enquête pour  savoir ce qui s'est passé réellement», a expliqué commissaire El Hadj Baba Wangara.

Be COULIBALY

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

accident

AFP

Angola: les autorités confirment la mort de 7 personnes dans un accident d'avion

Angola: les autorités confirment la mort de 7 personnes dans un accident d'avion

AFP

Sept morts dans un accident d'avion en Angola

Sept morts dans un accident d'avion en Angola

AFP

RDc: 13 morts et 64 blessés dans un accident routier

RDc: 13 morts et 64 blessés dans un accident routier

circulation

AFP

La libre circulation des personnes enfin actée dans toute l'Afrique centrale

La libre circulation des personnes enfin actée dans toute l'Afrique centrale

AFP

Libre circulation en Afrique centrale: la Guinée équatoriale bloque toujours, le Tchad accepte

Libre circulation en Afrique centrale: la Guinée équatoriale bloque toujours, le Tchad accepte

AFP

Attaques: le Burkina interdit la circulation de nuit

Attaques: le Burkina interdit la circulation de nuit