mis à jour le

Diplomatie : TIEMAN H. COULIBALY BRIEFE LE PRESIDENT OUATTARA SUR LA SITUATION AU MALI

Le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Tiéman Hubert Coulibaly, porteur d'un message du président de la République par intérim, a été reçu vendredi en audience au palais présidentiel d’Abidjan-Plateau par le chef d'Etat ivoirien Alassane Dramane Ouattara. L'audience s'est déroulée en présence du ministre ivoirien de l’Intégration, Ali Coulibaly, et de l’ambassadeur du Mali en Côte d’Ivoire, Seydou Traoré.

A sa sortie d’audience, le chef de la diplomatie malienne a indiqué être venu faire le point de l’évolution de la situation du Mali au président Alassane Ouattara, président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Tiéman Coulibaly a expliqué avoir pris des « conseils » auprès du chef de l'Etat ivoirien, après l’adoption par le Conseil de sécurité de l’ONU d’une résolution créant une mission de maintien de la paix au Mali qui prendra le relais de la Mission internationale de soutien au Mali (Misma, force panafricaine) et des forces françaises pour stabiliser le nord du pays avec plus de 12 000 casques bleus

Selon cette résolution, la mission qui aura une durée initiale de 12 mois, sera déployée le 1er juillet prochain, si les conditions de sécurité le permettent, après une analyse sur le terrain par le Conseil de sécurité. Les 103 premiers soldats du bataillon logistique ivoirien qui compte 235 éléments, viennent d'arriver à Bamako pour intégrer la MISMA

Outre la crise sécuritaire, le ministre des AE a évoqué avec le président ivoirien, les relations entre la Côte d'Ivoire et le Mali ainsi que la question de la reconstruction socio- économique dans ces deux pays qui ont connu des crises.

L'organisation de l’élection présidentielle au Mali a aussi figuré au menu de la rencontre. A ce propos, le ministre Coulibaly a assuré que le gouvernement malien s'employait à respecter le délai décidé et annoncé c'est-à-dire juillet 2013. 

Il a précisé que sur le plan technique, le gouvernement était « très avancé » et qu'il ne restait qu'à obtenir « quelques arrangements sécuritaires » afin que le scrutin présidentiel puisse se tenir sur l'ensemble du territoire du Mali.

Correspondance particulière

Houleymatou DIALLO

Conseiller à la communication

Ambassade du Mali-Abidjan

 

 

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

diplomatie

terrorisme

La Libye proteste contre l'intervention «injustifiée» de la France

La Libye proteste contre l'intervention «injustifiée» de la France

AFP

Egypte: le chef de la diplomatie en Israël pour une rare visite

Egypte: le chef de la diplomatie en Israël pour une rare visite

AFP

La Libye menacée de devenir une nouvelle Syrie, craint son chef de la diplomatie

La Libye menacée de devenir une nouvelle Syrie, craint son chef de la diplomatie

président

AFP

Somalie: le nouveau président tempère les espoirs de son peuple

Somalie: le nouveau président tempère les espoirs de son peuple

AFP

Somalie: Mogadiscio sous haute sécurité pour l'investiture du président

Somalie: Mogadiscio sous haute sécurité pour l'investiture du président

AFP

Famine au Soudan du Sud: le président promet d'aider l'accès aux ONG

Famine au Soudan du Sud: le président promet d'aider l'accès aux ONG

Ouattara

AFP

Côte d'Ivoire: Ouattara remplace ses chefs de l'armée, de la police et de la gendarmerie

Côte d'Ivoire: Ouattara remplace ses chefs de l'armée, de la police et de la gendarmerie

AFP

Côte d'Ivoire: Ouattara veut une "forte majorité" aux législatives

Côte d'Ivoire: Ouattara veut une "forte majorité" aux législatives

AFP

Côte d'Ivoire: Le président Ouattara annonce la création d'un poste de vice-président

Côte d'Ivoire: Le président Ouattara annonce la création d'un poste de vice-président