mis à jour le

Présidentielle 2013 : Vague de démissions au PDES

Une lettre de démission collective vient d'être signée et remise au président Ahmed Diane Semega par une trentaine de membres de la Coordination du Parti pour le Développement économique et la Solidarité (PDES) en Commune IV. « La lettre de démission en date du 12 mai, que nous avons signée a été acheminée par voie d'huissier au Président du Comité Directeur national du PDES, Ahmed Diane Séméga », nous a expliqué un des démissionnaires.

 

Ahmed Diané Séméga

Les motifs de leur démission ?                                               

Les démissionnaires dénoncent le non respect par les responsables, des textes du parti : absence de réunions et d'informations à tous les niveaux, gestion patrimoniale et clanique de la coordination et des ressources du parti. « En raison de ces graves manquements, nous avons le regret de vous informer que nous ne saurons continuer à militer au sein du parti PDES ».

Les démissionnaires avaient pourtant sonné l'alerte sur les manquements graves aux textes du parti, après les élections partielles communales de 2011 en Commune IV. Trois conseillers communaux en Commune IV avaient prématurément claqué la porte du parti pour aller créer l'UMAM (Union des Mouvements et Associations pour le Mali) avec Jeamille Bittar.

Ils sont en colère contre le président du parti Ahmed Diane Séméga, qui depuis son retour d'exil s'est enfermé dans sa tour d'Ivoire pour se fendre quelques colonnes dans la presse, au lieu de se précipiter à rencontrer les militants du PDES qui sont restés au Mali et qui attendaient. « Depuis longtemps nous avons estimé qu'un grand parti comme le PDES ne doit pas rester en marge des élections de 2012. Celles-ci n'ont pas eu lieu pour des raisons qu'on connait [coup d'Etat]. Mais lorsqu'il est revenu au bercail, le président du parti Ahmed Diane Séméga n'a eu aucune considération pour les militants de la Commune IV », expliquent-ils. Selon un autre joint au téléphone, le président du PDES n'a pas jugé nécessaire de les consulter pour savoir leurs attentes des prochaines consultations électorales. « Ils pensent que tout peut se régler entre ministres et directeurs, sans consulter les militants », s'indigne -t-il. Il n'y a pas eu d'appel à candidature, nous avons appris dans la presse, la candidature de Aïssata Cissé dite Chatto, explique un démissionnaire. « Le président du parti a son domicile en Commune IV (Djicoroni Para Ifa Bako) mais l'a abandonné et n'a jamais cherché à nous rencontrer. Alors qu'il n'est pas le seul dont la maison a été saccagée, il s'est enfermé à l'hôtel Radisson dans une chambre qui coûte 150 000 Fcfa par jour. C'est quel patriotisme ça ?, il ne peut pas vivre parmi son peuple », explique un autre.

Parmi les militants démissionnaires de la coordination PDES de la Commune IV figurent des hauts cadres du parti comme le démographe urbaniste Dr Doumbia Ladji Siaka, Mme Haïdara Assétou Cissé, chargé des études à l'Ageroute et le douanier Minamba Traoré, Secrétaire politique adjoint  de la Coordination de la Commune IV. Parmi eux, on note également d'anciens ''relais'', ces cadres du Mouvement citoyen qui ont été à l'origine de la mise en place des premières structures du PDES. Enfin, il y a des membres de la direction du parti (Comité Directeur national). C'est le cas du Dr Ladji Siaka Doumbia Secrétaire général adjoint, Amanak Traoré, membre du CDN (jeunesse PDES), Mme Haïdara Assétou Cissé, membre du CDN (femme PDES), Minamba Traoré, membre de la Commission des Finances et Industries du CDN, Abdoulaye Daou, membre de la Commission stratégie et étude.

  B. Daou

 

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

présidentielle

AFP

Kenya: l'élection présidentielle kényane soumise aux "fake news"

Kenya: l'élection présidentielle kényane soumise aux "fake news"

AFP

Présidentielle au Rwanda: l'opposition dans une bataille jouée d'avance

Présidentielle au Rwanda: l'opposition dans une bataille jouée d'avance

AFP

Report de la présidentielle en RDC: l'opposition dénonce une "provocation"

Report de la présidentielle en RDC: l'opposition dénonce une "provocation"

2013

AFP

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

AFP

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

AFP

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013