mis à jour le

Formation de jeunes leaders politiques en Afrique de l'ouest : La première session 2013 du ‘'Pypa'' est lancée

Ils sont au nombre de quarante-quatre jeunes issus de plusieurs formations politiques en provenance du Burkina, du Benin, du Mali et du Niger , pour prendre part du 13 au 25 mai 2013 à Ouagadougou, à la première session de l'année 2013 du programme de renforcement des compétences de jeunes politiciens an Afrique. En abrégé, ''Pypa''.

Ensemble autour de la même table, les séminaristes retenus pour ce programme sont passés par un processus qui leur permet de bénéficier de ce renforcement de compétences. En effet c'est sur proposition après proposition de leurs responsables et à l'issue d'une sélection sur dossier ainsi que des entretiens individuels qu'ils ont finalement obtenu leur ticket de participation.

Les enjeux de la gouvernance publique questionnés

Au menu de leurs retrouvailles, des réflexions studieuses sur diverses thématiques en rapport avec les questions de gouvernance publique, les idéologies politiques, le système partisan, le leadership, les conflits et la gestion de crise, le genre...

En un mot de quoi améliorer de manière qualitative leur contribution et leur dynamisme au sein de leurs différentes formations politiques, dans leurs pays respectifs.

C'est en tout cas le souhait exprimé par Gladys Aurore du parti écologiste du Bénin.

A l'image de ses camarades séminaristes, elle formule de grandes ambitions pour elle et pour sa formation politique.

Pour un espace public africain de meilleure qualité

Cette initiative, faut-il le noter, est de l'Institut Général Tiémoko Marc Garango (IGD) en collaboration avec la Fondation internationale du parti du centre suédois (Cis). Qui entendent ainsi aider à donner plus de consistance aux débats d'idées qui se mènent à travers la sous-région. Mais qui, malheureusement sont souvent décriés par les analystes, en raison de la faiblesse des arguments avancés. Une situation qui est due pour une grande part à un déficit de connaissances.

Pour le Professeur Augustin Loada, président de l'Igd, il est possible d'y remédier en remettant ces jeunes politiques au contact des fondamentaux. D'où le choix des contenus ciblés en rapport pour certains avec l'actualité.

Inauguré en 2012 avec 45 séminaristes, le cycle de formation ''pypa'' se déroule simultanément dans d'autres régions du continent africain. P.S : Le sigle ''pypa'' est en anglais. Pour ''Program for Young Politician in Africa''

Juvénal somé
Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

formation

AFP

Sénégal: la NBA ouvre son premier centre de formation en Afrique

Sénégal: la NBA ouvre son premier centre de formation en Afrique

AFP

Libye: le gouvernement dénonce la formation d'une armée "parallèle"

Libye: le gouvernement dénonce la formation d'une armée "parallèle"

AFP

Maroc: nouvelles négociations pour la formation du gouvernement

Maroc: nouvelles négociations pour la formation du gouvernement

jeunes

AFP

Tunisie: une dispute entre jeunes dégénère en violences tribales

Tunisie: une dispute entre jeunes dégénère en violences tribales

AFP

Tanzanie: pour le président, les jeunes mères doivent être exclues de l'école

Tanzanie: pour le président, les jeunes mères doivent être exclues de l'école

AFP

Côte d'Ivoire: après six ans de séparation, des jeunes retrouvent leur famille

Côte d'Ivoire: après six ans de séparation, des jeunes retrouvent leur famille

politiques

AFP

Togo: cérémonies de "purification" en mémoire des violences politiques

Togo: cérémonies de "purification" en mémoire des violences politiques

AFP

RDC: l'opposant historique Tshisekedi meurt en pleines négociations politiques

RDC: l'opposant historique Tshisekedi meurt en pleines négociations politiques

AFP

Foot: au Gabon, le coût de la CAN ravive les polémiques politiques

Foot: au Gabon, le coût de la CAN ravive les polémiques politiques