mis à jour le

RDC : le conseil des ministres crée Lumumbaville

Le conseil des ministres de la République démocratique du Congo (RDC) a décidé lundi de créer Lumumbaville, dans le centre du pays, du nom de Patrice Lumumba, héros de l'indépendance et Premier ministre assassiné en 1961, quelques mois après avoir mis en cause publiquement la Belgique, l'ancienne puissance colonisatrice.

Cette ville couvrira "les emplacements actuels de la cité de Wembo-Nyama et du groupement Ewango", annonce le communiqué du conseil des ministres. Cette bourgade se trouve dans le territoire de Katako-Kombe d'où était originaire Lumumba, une région située dans la province du Kasaï oriental, au centre du pays.

Lumumba, Premier ministre du Congo de juin à septembre 1960, avait prononcé le jour de l'indépendance un virulent discours dénonçant les abus de la colonisation belge, marquant sa rupture avec l'ancienne métropole.

Après la prise du pouvoir par Joseph-Désiré Mobutu, en septembre, Lumumba a été fait prisonnier puis transféré au Katanga (sud-est), région minière qui avait fait sécession avec le soutien de la Belgique. Il y a été assassiné le 17 janvier 1961.

En pleine guerre froide, l'ombre des Etats Unis et de la ,CIA a plané sur l'opération. En 2001 une commission d'enquête parlementaire belge a conclu à la "responsabilité morale" de la Belgique qui a présenté ses excuses au Congo.

En décembre 2012, la justice belge a annoncé qu'à la demande de la famille elle allait lancer une enquête sur cet assassinat dans le cadre de la loi dite de "compétence universelle", qui autorise la poursuite de personnes soupçonnées de crimes de guerre, de crimes contre l'humanité ou de génocide si les plaignants ou l'accusé ont un lien avec la Belgique. Huit suspects, anciens policiers, responsables politiques ou fonctionnaires toujours en vie, pourraient être concernés.

En avril 2013, dans une contribution au magazine London Review of Books, le Lord travailliste David Lea a affirmé que Daphné Park, une ancienne cadre du MI6, lui a confié en 2010 avoir " organisé " l'assassinat de Patrice Lumumba.

Lumumba, mort à 36 ans, est l'objet d'un profond respect en RDC où sa famille habite toujours dans une villa appartenant à l'Etat en centre-ville. Le parti lumumbiste unifié (PALU), proche du pouvoir, recueille toujours un nombre de suffrages significatifs.

AFP

Ses derniers articles: Libye: l'Egypte oeuvre pour une "solution politique"  Au Nigeria, le secteur aérien est dans la tourmente  CAN: le Ghana sur la route des quarts, l'Egypte au rebond 

RDC

AFP

CAN: la RDC lorgne la qualif', le Maroc au pied du mur

CAN: la RDC lorgne la qualif', le Maroc au pied du mur

AFP

CAN: la RDC surprend le Maroc et prend les commandes

CAN: la RDC surprend le Maroc et prend les commandes

AFP

Crise politique en RDC : le pouvoir passe en force

Crise politique en RDC : le pouvoir passe en force

ministres

AFP

Sommet Afrique-France: rencontre des ministres des Affaires étrangères

Sommet Afrique-France: rencontre des ministres des Affaires étrangères

AFP

Soutien affiché des Premiers ministres du Benelux

Soutien affiché des Premiers ministres du Benelux

AFP

Partenariats économiques en Afrique: "pas de pré carré" (Premiers ministres français et sénégalais)

Partenariats économiques en Afrique: "pas de pré carré" (Premiers ministres français et sénégalais)