mis à jour le

L'ex-patron du FMI Strauss-Kahn en visite au Soudan du Sud

JUBA (Soudan du Sud) (AFP) - (AFP)

L'ex-directeur général du Fonds monétaire international (FMI) et ancien favori à la course présidentielle en France, Dominique Strauss-Kahn est arrivé lundi au Soudan du Sud pour participer à l'ouverture d'une nouvelle banque, a constaté un correspondant de l'AFP.

"Je pense qu'un pays comme le Soudan du Sud mérite une attention spéciale", a simplement déclaré M. Strauss-Kahn, dont la carrière s'est arrêtée net après des accusations de viol aux Etats-Unis mi-2011.

Accueilli par le ministre sud-soudanais du Commerce Garang Diing à son arrivée à Juba, par un vol régulier d'Ethiopian Airlines, M. Strauss-Kahn a indiqué qu'outre l'ouverture de la National Credit Bank (NCB), il étudierait les opportunités d'investissements au Soudan du Sud, plus jeune Etat du monde, indépendant depuis juillet 2011 et très pauvre malgré ses ressources en pétrole.

Peu de détails ont pu être obtenu sur la banque à l'ouverture de laquelle doit prendre part M. Strauss-Kahn et le rôle de ce dernier.Selon des sources officielles, la NCB est présentée comme une joint-venture entre un établissement suisse et des investisseurs sud-soudanais.

Le Soudan du Sud "est un nouveau pays qui a énormément de problèmes politiques et économiques (...) il veut avoir l'éventail des opportunités pour le développement et les affaires", a poursuivi M. Strauss-Kahn, dont la visite est prévue pour durer deux jours.

M. Strauss-Kahn "veut voir comment le Soudan du Sud réussit en matière de paix, stabilité, démocratie et performances économiques", a expliqué de son côté le ministre sud-soudanais du Commerce."Cette visite est très importante pour nous (...) particulièrement pour attirer des investissements au Soudan du Sud", a-t-il ajouté.

M. Strauss-Kahn a dû démissionner de son poste de directeur général du FMI et renoncer à ses ambitions présidentielles en France pour le scrutin de 2012, après avoir été accusé de viol en mai 2011 par Nafissatou Diallo, une femme de chambre d'un hôtel de New-York.

Les poursuites pénales avaient été abandonnées en août suivant par le Parquet qui avait remis en cause la crédibilité de Mme Diallo.Un accord financier confidentiel, conclu en décembre dernier entre M. Strauss-Kahn et son accusatrice, a réglé l'affaire au civil.

Le Soudan du Sud a conquis son indépendance du Soudan en juillet 2011, après des décennies de guerres civiles entre la rébellion sudiste et le pouvoir de Khartoum.

Le jeune pays a récupéré 75% des réserves pétrolières du Soudan d'avant partition, mais il a ces 16 derniers mois renoncé à 98% de ses recettes, en stoppant entre janvier 2012 et avril 2013 sa production de brut, en raison d'un contentieux avec Khartoum sur les frais de transit via les oléoducs sur le territoire de ce dernier.

Africa n°1

Ses derniers articles: Les coups de coeur du 24/06/13  Mali : l'UE débloque 90 millions pour "consolider" l'Etat  Afrique du Sud : un syndicat veut doubler les salaires dans les mines 

FMI

AFP

Le FMI lance une bouée de sauvetage financière

Le FMI lance une bouée de sauvetage financière

AFP

Le Zimbabwe a remboursé toutes ses dettes envers le FMI

Le Zimbabwe a remboursé toutes ses dettes envers le FMI

AFP

Le FMI craint un ralentissement économique "dramatique" en Afrique

Le FMI craint un ralentissement économique "dramatique" en Afrique

visite

AFP

Soudan du Sud: des membres de la société civile menacés après la visite de l'ONU

Soudan du Sud: des membres de la société civile menacés après la visite de l'ONU

AFP

Egypte: le chef de la diplomatie en Israël pour une rare visite

Egypte: le chef de la diplomatie en Israël pour une rare visite

AFP

Hollande en visite express

Hollande en visite express

Soudan

AFP

Soudan du Sud: un "nettoyage ethnique en cours", selon l'ONU

Soudan du Sud: un "nettoyage ethnique en cours", selon l'ONU

AFP

Le Soudan du Sud accepte le déploiement d'une force régionale

Le Soudan du Sud accepte le déploiement d'une force régionale

AFP

Soudan du Sud: l'ONU craint une flambée de violences ethniques

Soudan du Sud: l'ONU craint une flambée de violences ethniques