mis à jour le

Hivernage en vue : Que fait-on dans le District de Bamako ?

Bientôt l'hivernage au Mali. Chaque année, les dégâts occasionnés par les eaux de pluies, sont inestimables en raison de l'état anormal des routes, mais aussi de l'insalubrité dans la capitale. Plusieurs communes du District de Bamako, sont confrontées à de sérieux problèmes pendant cette période.

D'une part, les autorités communales, comme d'habitude, ne jouent pas pleinement leur rôle ; d'autre part, on assiste généralement, à des comportements incompréhensibles  de la part des populations. Certains profitent de l'écoulement des eaux de pluies, pour déverser dans les rues, des ordures ménagères, voire même des objets qui les encombrent à l'intérieur de leur maison. Ces comportements sont de nature à entraîner l'obstruction des rares ouvrages d'évacuation des eaux usées. La situation est complexe. Chacun devrait jouer sa partition pour un environnement sain et viable. Certains habitants de quartier, notamment des jeunes, prennent des initiatives qui viennent appuyer l'effort de certaines autorités communales.

Dans certains cas, cette initiative paie. Qu'à cela ne tienne, l'insalubrité dans la plupart des communes du District de Bamako, prend, ces dernières années, des proportions inquiétantes. Jamais, les communes du District de Bamako n'ont été aussi confrontées à des difficultés majeures liées à l'accès à des dépôts finaux d'ordures ménagères. Les dépôts de transit, par conséquent, sont débordés et il arrive des moments où les charrettes des GIE et association d'assainissement, restent immobilisées pendant longtemps parce que ceux qui les conduisent n'ont pas pu déverser leurs ordures faute d'endroits. On se rappelle que, récemment, des jeunes de Medina Coura, envahis par les ordures et leur odeur à partir  du dépôt de transit situé non loin du Stade omnisport, ont manifesté bruyamment  leur mécontentement. Ils étaient partis déverser une importante quantité d'ordures ménagères dans la cour de la mairie dudit quartier.

En cette approche d'hivernage, les autorités communales doivent fournir davantage d'efforts pour assainir la ville et prévenir les inondations aux conséquences incalculables. Il faut saluer les efforts en cours déployés le long du rond point Sogolon pour le réaménagement des caniveaux. Il faut également saluer le début des travaux de curage des caniveaux dans les six communes du District de Bamako.

Espérons que ces efforts se poursuivent et qu'ailleurs  la cadence soit de même pour harmoniser les efforts et prévenir les inondations. Aujourd'hui, il est nécessaire que les autorités administratives prennent des dispositions pour que l'assainissement des communes du District de Bamako soit une action de tous les jours plutôt qu'à la veille de l'hivernage. C'est seulement à cette condition que Bamako, ville propre, sera une réalité.

Youma

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

Bamako

AFP

Mali: hommage aux victimes de l'attentat islamiste près de Bamako

Mali: hommage aux victimes de l'attentat islamiste près de Bamako

AFP

Mali: deux morts dans une attaque jihadiste près de Bamako

Mali: deux morts dans une attaque jihadiste près de Bamako

AFP

Mali: arrestation de jihadistes ayant planifié un attentat

Mali: arrestation de jihadistes ayant planifié un attentat