mis à jour le

Chercheurs : Abuser du ‘je’ et du ‘moi’ dans ses conversations est un signe de dépression

Lemag : Les abuseurs du 'Je' et du 'Moi' dans leurs conversations, risquent plus que les autres, d'être victimes de dépressions nerveuses.

Des chercheurs de l'université de Cassel, au Land de la Hesse en Allemagne, ont démontré que les individus s'évoquant tout le temps, et sur-utilisant dans leurs conversation le 'je' et le 'moi', sont plu...

LeMag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo