mis à jour le

La grogne des diplomates racontée par les quotidiens

La sortie médiatique des diplomates à travers un communiqué de presse pour dénoncer certaines pratiques de leur tutelle et la traque des biens mal acquis initiée par les autorités intéressent lundi la plupart des quotidiens parvenus à l'APS.

''Les diplomates dénoncent l'arbitraire'', s'exclame L'Observateur à sa Une. Selon le journal, dans un communiqué, l'Union des conseillers des affaires étrangères du Sénégal (UCAES) et l'Amicale des chanceliers des affaires étrangères du Sénégal (ACAES), deux associations regroupant des professionnels de la diplomatie, déplorent les nominations, les affectations et les conditions de travail.

Sur cette lancée, Libération indique que ''les diplomates dénoncent la gestion de Macky Sall'', en soulignant que ''maintenant, ils parlent''. Dans ce même quotidien, le journaliste Babacar Justin Ndiaye affirme que ''c'est que le vase des pratiques non orthodoxes qui a débordé''.

Abordant le même sujet, Walfadjiri liste les doléances des diplomates professionnels, en mettant en exergue ''le copinage, le recasement de vieux retraités, le manque de profils...'' de certaines personnes nommées à de hauts niveaux de responsabilité.

''Les étranges affaires des Affaires étrangères: Les diplomates de carrière prêt à tout...'', avertit le journal.


A côté de la grogne des diplomates professionnels, les journaux évoquent le traque des biens mal acquis avec la sortie de Jean-Paul Dias, leader du Bloc des centristes Gaindé (BCG, mouvance présidentielle).

''Il faut plus de fermeté sur la traque des biens mal acquis'', affirme Jean-Paul Dias dans La Tribune, qui précise que l'homme politique s'exprimait en marge du séminaire de la coalition Macky 2012.

Selon La Tribune, le leader du BCG conseille aux autorités de ne pas reculer dans la traque des biens mal acquis.

''Dias met en garde Macky : s'il y a faiblesse dans cette affaire, il y aura le retour de flammes contre le pouvoir'', avertit le leader du BCG dans '' Rewmi quotidien''.

L'opération dite de "désengorgement" conduite samedi matin à travers les principales artères du centre-ville dakarois préoccupe également les journaux.

''Opération de la mairie de Dakar : des artères du centre-ville désengorgées'', affiche sobrement Le Soleil. Selon le journal gouvernemental, '' les populations de Plateau approuvent''. Et, Ibrahima Sakho, le préfet de Dakar assure que des ''dispositions seront prises pour assurer le suivi''.

Aps

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

diplomates

AFP

Le Zimbabwe a du mal

Le Zimbabwe a du mal

AFP

Burundi: arrestation surréaliste d'un opposant devant diplomates et caméras

Burundi: arrestation surréaliste d'un opposant devant diplomates et caméras

AFP

Mali: deux diplomates algériens libérés plus de 2 ans après leur rapt

Mali: deux diplomates algériens libérés plus de 2 ans après leur rapt