mis à jour le

Jamel Debbouze réunit ses copains ‘’one-man showistes’’ au Marrakech du Rire

Marrakech-du-Rire-

La ville ocre abritera du 5 au 9 juin 2013 la 3ème édition du festival du Marrakech du Rire. Cette édition promet une programmation très riche et variée, une brochette d'artistes ayant répondu présent pour des shows gorgés de bonne humeur.  Cette année, le coup d'envoi sera donné par l'incontournable Hassan El Fad avec la Halqa au Théâtre Royal. Ce spectacle sera placé sous le signe de la diversité avec la Fanfare de Sefrou, Wallace ou encore Amir Ali. Parmi les nouveautés,  les promoteurs de ces soirées prévoient la programmation de nouveaux spectacles dédiés au jeune public.

Avec son style unique et sa plume aiguisée, Malik Bentalha est de retour avec son spectacle « Malik Bentalha se la raconte». L'artiste se produira le 6 juin à 20h00 à l'Institut Français de Marrakech. Dans son show, il nous raconte son parcours depuis Laudun, petite bourgade proche d'Avignon jusqu’à Paris où il a découvert les '' spotlights'' mais aussi les ''galères''. A 21h00, sur les planches du Théâtre Royal, le public marrakchi aura l'occasion de découvrir Abderrahmane Ouaabad, plus connu sous le nom d'Eko. Il revient cette année avec un nouveau spectacle, ''Ch'tatata'', dans lequel il fait voyager son public dans son enfance, son adolescence et sa scolarité.

MDR-VISUEL-

« Le club de Jamel Debouzze offre la possibilité aux jeunes humoristes de montrer leur talent et leur savoir-faire grâce à un tremplin. L'édition 2011 des scènes ouvertes du «Marrakech du rire», un véritable tremplin pour les talents de demain, a permis de révéler Youssef Ksiyer, une valeur montante du stand-up marocain. Après avoir remporté la compétition, Youssef a pu intégrer le Jamel Comedy Club avant de présenter son premier spectacle «Biodégradable» au Studio des Arts Vivants de Casablanca devant une salle comble. Cette année  il revient le  vendredi 7 juin à 20h30 à Dar Attakafa» nous déclare Hassan El Fad.

'' Biodégradable'' est un regard subjectif sur la société d'aujourd'hui sans aucune prétention et en toute simplicité. L’humoriste dresse  le constat des nouveaux enjeux du 21ème siècle, économiques, écologiques et technologiques, dans un pur moment de partage.

Le mercredi 5 et jeudi 6 juin 2013, l'Institut Français de Marrakech accueillera l'illustre Famille Burattini. Cette dernière élabore des interventions sans cesse renouvelées, elle joue avec les mythes et les mots, mêle fiction de l'enfance et tradition. La compagnie favorise le travail autour de l'enfance et du mythique.

Quant au Palais Badii, il  accueillera le jeudi 6 juin l'incontournable Rachid Badouri, l’humoriste que tout le monde s'arrache, qui présentera son show « Arrête ton cinéma», une mise en scène de Guy Lévesque. Surfant entre ses racines marocaines et sa vie québécoise, il compose des personnages au background et aux rêves métissés entre babouches et Nike ou couscous et poutine. Vraie bête de scène, cet artiste nous plonge au c½ur d'une expérience unique.

En première partie du spectacle de Rachid Badouri, Patrice Thibaud présentera son spectacle intitulé « Cocorico», un show basé sur la virtuosité corporelle de l'humoriste et son sens de l’observation, et qui évoque avec humour et poésie nos espoirs et nos défauts, nos habitudes, nos manies et nos tendresses. Un spectacle qui plaira  beaucoup aux enfants.

Samedi 8 juin 2013 à 20h30, Dar Attakafa recevra sur ses planches Hassan El Fad, avec son spectacle '' Ain Sebaâ''. Dans ce spectacle autobiographique, l'artiste raconte son enfance au quartier d'Ain Sebâa à travers des anecdotes hilarantes. Hassan El Fad emmène son public de situation en situation, alliant le drôle à l'improbable pour retracer un parcours riche en rencontres et événements.  Pour le public, c'est à la fois l'occasion d'en savoir plus sur ce que fut l'enfance de l'humoriste, mais aussi de plonger dans son univers fait d'humour et de bonne humeur.

La masterclass d'Oscar Sisto est partie à la recherche des jeunes talents marocains francophones. Une aubaine pour la jeunesse marocaine qui ne demande qu’à être découverte. Ainsi, en marge du festival et durant trois jours,  des ateliers permettront aux jeunes talents de prendre conscience de l'importance d'améliorer leur technique pour que le corps et la voix soient au service de l'émotion. Ces ateliers auront lieu du 6 au 8 juin à Dar Attakafa de 9h00 à 13h30. Ensuite, les jeunes comédiens présenteront un show le 8 juin à Dar Attakafa.

Porté par Jean-François Cayrey, Malik Bentalha, D'jal, Redouanne Harjane, Noman Hosni, Waly Dia et Tony Saint Laurent, le spectacle collectif de la troupe de la '' Jamel Comedy Club'' jouera le vendredi 7 juin au Théâtre Royal.  Le '' Jamel Comedy Club''  ouvre la scène du théâtre aux nouveaux talents de l'humour ; il permet aux jeunes artistes de se faire remarquer pour intégrer la troupe.

Par ailleurs, durant trois jours, Oasiria offrira  aux arts du cirque du 6 au 9 juin un théâtre de plein air de 700 places dans lequel se produiront « Les Portes du Désert», du cirque Jules Vernes d'Amiens, et « Terrain Vague», nouveau spectacle du collectif Eclats de Lune. La Brigade des Clowns Marocains, emmenée par Yves Dagenais s'installera à Jemaa El Fna avec son camion de pompier. '' Karakiz'', marionnettes géantes de Marrakech accompagnées des échassiers du Togo, circuleront dans les rues et artères pour y mettre un peu de folie.

Au-delà des spectacles, les retombées médiatiques d'un pareil événement, avec autant de têtes d'affiche, seront certainement importantes. «Marrakech du rire» est soutenu entre autres par les chaînes de télévision M6, TV5 et 2M. C'est une belle campagne de promotion qui n'a pas de prix : « Nous avons besoin de talents pour nourrir notre grille de programme ; en ce qui concerne 2M elle prévoit la diffusion de l'Halqa  et de la soirée de Gala», nous annonce Salim Cheikh, Directeur Général de 2M.

Le festival se clôtura au Palais Badii de Marrakech, ce lieu majestueux chargé d'histoire qui se fera théâtre le temps d'une soirée riche en surprises. Le public accueillera Franck Dubosc, Anthony Kavanagh, Audrey Lamy ou encore Kamel le magicien et plusieurs autres surprises.

Notons que depuis sa création, le Marrakech du Rire organise une opération de soutien à une association marocaine. Pour cette 3ème édition, 1 euro par billet vendu sera reversé au profit de l'Association Al Karam, qui s'est fixée pour mission de protéger les droits de l'enfant et de les réintégrer socialement, notamment par le biais du système scolaire.

 Fatimazahraa Rabbaj 

 Focus 

 La Fnac Casablanca lance la billetterie pour le 3ème Marrakech Du Rire

La Fnac Casablanca  a ouvert le 07 mai 2013 à 10h00 la billetterie pour le Festival Marrakech Du Rire.

Le public pourra  ainsi acheter ses places pour les spectacles de son choix à la Fnac Casablanca, dans la limite des places disponibles.

Tout le programme des spectacles Marrakech du Rire 2013 est disponible sur www.fnacmaroc.ma, pour permettre au public de préparer ses achats de billets à la Fnac.

 

 

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

Marrakech

AFP

Le cinéma russe

Le cinéma russe

AFP

COP22: chefs d'Etats et de gouvernements arrivent

COP22: chefs d'Etats et de gouvernements arrivent

AFP

Mondial des clubs: le Real Madrid s'impose en finale

Mondial des clubs: le Real Madrid s'impose en finale

rire

AFP

Entre rire et larmes, Kinshasa accueille la dépouille de la star Papa Wemba

Entre rire et larmes, Kinshasa accueille la dépouille de la star Papa Wemba

AFP

Niger: le rire et la peur d'Aya-Aya, rescapée d'une attaque de Boko Haram

Niger: le rire et la peur d'Aya-Aya, rescapée d'une attaque de Boko Haram

Abdou Semmar

Comment les jeunes algériens se moquent de la présidentielle

Comment les jeunes algériens se moquent de la présidentielle