mis à jour le

Effort de guerre : L’Afmdem contribue en la bonne manière

L'Association des jeunes Franco-Maliens pour le développement de l'éducation au Mali (Afmdem), à travers une  journée de don de sang, a mis à la disposition du Centre national de transfusion sanguine (CNTS), 36 poches de sang destinées aux militaires blessés lors des combats de récupération des territoires occupés par les bandits armés depuis janvier 2012. La cérémonie était placée sous le patronage du représentant du chef de quartier du Badialan I, Mamadou Ngolo Traoré.

Initiée par l'Association des jeunes Franco-Maliens pour le développement de l'éducation au Mali (Afmdem), en collaboration avec le Centre national de transfusion sanguine (CNTS), l'activité visait à répondre à l'appel lancé par le président de la République, Pr. Dioncounda Traoré : aider les forces de défense et de sécurité du Mali et leurs alliés, afin de faciliter le processus de libération du Septentrion.

Au cours de la journée, 36 poches ont été collectées et mis à la disposition du CNTS pour sauver la vie de militaires. Le représentant du chef de quartier du Badialan I, Mamadou Ngolo Traoré, a, au nom du quartier remercié l'Afmdem pour le geste patriotique, avant d'assurer que le soutien indéfectible de son quartier ne fera pas défaut.

« Nous sommes submergés de joie d'avoir des jeunes qui ont des initiatives pour sauver la vie des personnes blessées sur le champ de bataille. Celui qui donne son sang sauve une vie. Je pense tout le monde doit entreprendre ces genres initiatives pour apporter sa pierre à l'édifice », a expliqué l'intervenant.

Nabila Ibrahim Sogoba 

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

guerre

AFP

Soudan du Sud: Bentiu, du rêve pétrolier au cauchemar de la guerre

Soudan du Sud: Bentiu, du rêve pétrolier au cauchemar de la guerre

AFP

CPI: un ex-chef de guerre congolais veut se présenter comme un "être humain"

CPI: un ex-chef de guerre congolais veut se présenter comme un "être humain"

AFP

Cinquantenaire de la guerre du Biafra entre frustration et espoir

Cinquantenaire de la guerre du Biafra entre frustration et espoir