mis à jour le

Dramane Dembélé lors de la conférence régionale de la jeunesse ADEMA de Koulikoro : «Je prends l’engagement que je vais gagner»

Après son investiture comme candidat de l'ADEMA/PASJ à l'élection présidentielle de juillet prochain, Dramane Dembélé a effectué sa première sortie sur le terrain à la faveur de la Première conférence régionale de la jeunesse ADEMA de Koulikoro, tenue samedi dernier dans la salle de conférences du Conseil de cercle de Kati.

Dramane Dembélé (photo Maliweb.net)

Pour la circonstance, il était accompagné de tout son staff de campagne, avec en tête son Directeur de campagne, Harouna Cissé, du 3ème Vice-président du CE, le Pr Tiémoko Sangaré, de la Vice-présidente du mouvement national des femmes, Mme Zourèye Fadimata Maiga, du Président du mouvement national des jeunes, Lazare Tembely et de beaucoup d'autres cadres du parti.

Le candidat de l'ADEMA et sa délégation ont été accueillis par les responsables de la Coordination régionale, notamment le Coordinateur régional, Abdoul Baki Cissé, celui des jeunes, Mamary Diarra, le Maire de la ville garnison, Hamala Haïdara et le Secrétaire général de la section de Kati. Après les salamalecs, les poignées de mains et les accolades à l'entrée de l'Hôtel de ville de Kati et des conciliabules dans les  bureaux, la délégation et ses hôtes ont pris  la direction du Conseil de cercle, qui était déjà pris d'assaut par les militants du parti de l'Abeille, venus nombreux accueillir leur porte-étendard à l'élection présidentielle de juillet prochain, que certains découvraient pour la première fois de leur vie.

C'est donc tout heureux que Dramane Dembélé s'est adressé à ses supporteurs, qui scandaient son nom. Il a tenu à les assurer de la victoire lors de la présidentielle de juillet prochain. En effet, pour les sceptiques qui ne vendent pas cher sa peau, le candidat des Rouge et Blanc s'est déclaré confiant pour la conquête du fauteuil présidentiel de Koulouba. «Je prends solennellement l'engagement que je vais gagner. Nous avons un potentiel. La victoire est un devoir pour nous, nous n'avons pas le droit d'échouer. Le changement est possible», a-t-il déclaré.

Auparavant, le Coordinateur régional de Koulikoro avait exprimé le besoin de changement du peuple malien. «Le peuple a besoin de miel. Il ne peut que venir de la Ruche. Nous ferons tout pour vous aider. Le peuple a besoin de changement. Nous avons celui qui va amener le changement. Tous ceux qui se sont hasardés à quitter notre parti le regretteront. L'ADEMA va reprendre le pouvoir pour donner le meilleur au peuple. Le peuple a soif de liberté, de justice, de développement, alors, jeunes de l'ADEMA au travail pour la victoire», a-t-il martelé.

Pour sa part, le Secrétaire général de la section a affirmé sa joie d'accueillir en premier le candidat. Cette joie se justifie pour la simple raison que la section de Kati a été la première à demander le changement. C'est pourquoi il a sonné la mobilisation générale et invité les jeunes à mouiller le maillot pour assurer la victoire à leur candidat.

La Vice-présidente du mouvement national des femmes, en haranguant la salle, a affirmé que le Président de la République par intérim devait passer le  relais à son fils. Elle a aussi soutenu qu'en tant que mères les femmes du PASJ seront toutes derrière les jeunes et resteront toujours disponibles pour les assister.

Prenant la parole au nom du CE ADEMA, le Pr Tiémoko Sangaré a martelé que le débat de la candidature était clos. Cela étant, il a indiqué qu'il ne restait plus qu'à travailler pour la victoire. Il a salué cette mobilisation, qui vient selon lui à point nommé. Car, pour lui, la victoire n'est possible que si tout le peuple ADEMA se regroupe autour de la candidature de Dra.

Youssouf Diallo

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

conférence

AFP

La conférence d'Abou Dhabi approuve un fonds pour le patrimoine

La conférence d'Abou Dhabi approuve un fonds pour le patrimoine

AFP

Le Premier ministre français Manuel Valls est en Tunisie

Le Premier ministre français Manuel Valls est en Tunisie

AFP

Afrique du Sud: des milliers de manifestants contre le sida en amont d'une conférence internationale

Afrique du Sud: des milliers de manifestants contre le sida en amont d'une conférence internationale

jeunesse

Développement

Les 10 pires pays pour les jeunes sont tous situés en Afrique

Les 10 pires pays pour les jeunes sont tous situés en Afrique

AFP

Présidentielle au Bénin: la jeunesse a du mal

Présidentielle au Bénin: la jeunesse a du mal

AFP

Ouganda: la jeunesse a fait son deuil des promesses du président Museveni

Ouganda: la jeunesse a fait son deuil des promesses du président Museveni

Adéma

Choix

Ce qui attend le futur président malien

Ce qui attend le futur président malien

Le Maligraphe

Mali: une présidentielle dominée par les mastodontes

Mali: une présidentielle dominée par les mastodontes

Le Maligraphe

Pourquoi personne n'écoute ce que dit la jeunesse malienne

Pourquoi personne n'écoute ce que dit la jeunesse malienne