mis à jour le

DEUXIÈME EDITION DU SALON DE L'ETUDIANT Les filières porteuses explicitées aux élèves

La deuxième édition du salon de l'étudiant Sénégalais a vécu, ce weekend, au Collège Sacré C½ur où l'indispensable besoin pour les élèves de faire connaissance avec les filières porteuses leur a été explicité.


C'est des élèves curieux de faire connaissance avec leur choix d'avenir qui ont pris d'assaut le Collège Sacré C½ur où se tenait, ce Samedi, le salon de l'étudiant sénégalais. Avec plusieurs structures d'enseignement publiques et privées sénégalaises, et celles de pays étrangers, les étudiants et élèves ont pu collecter les informations. Malamine Diebate, Directeur du Cabinet International Consulting, maitre d'½uvre de cette journée, a fait savoir les objectifs de l'organisation de cette manifestation éducative. «Nous aimerions que tous les élèves et étudiants aient toutes les informations nécessaires concernant les filières de l'enseignement supérieur enseignées au niveau des universités publiques et celles professionnelles enseignées au niveau des écoles de formation supérieure. C'est la raison pour laquelle, on a initié cet événement qui sera pérennisé et sera un espace de rencontre entre les structures d'enseignement publiques et privées sénégalaises, celles de pays étrangers mais aussi les étudiants et élèves qui souhaiteraient avoir des informations en ce qui concerne les études supérieures», a-t-il dit, précisant que cela leur permettra de bénéficier de l'information sur les filières d'avenir et celles porteuses et savoir mieux s'orienter, afin de faire une formation en rapport avec leur cursus et leurs aptitudes pédagogiques.

Fallaye Diango, psychologue conseillé au service au centre national de l'orientation professionnelle, venu représenter le ministre de l'enseignement supérieur, a expliqué que ce salon était important, puisque la structure à laquelle il appartient, ayant en charge la politique d'orientation de l'état, est en phase avec un tel événement. «Il fournir les meilleures informations possibles pour les élèves, les étudiants et les parents d'élèves, afin de leur permettre d'opérer des choix qui seront en rapport les impératifs de développement économique. Notre système éducatif traverse des moments difficiles et assez particuliers dans son évolution et il est bon que nos élèves soient bien informés et outillés pour faire les choix les plus judicieux possibles. Ce salon nous parait ainsi important, puisqu'il va permettre aux jeunes de rencontrer les spécialistes de la formation, des établissements dans ce sens et tous les acteurs qui gravitent autour du système éducatif», a-t-il précisé.
.

Mamadou DIOUF
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

édition

AFP

La "Journée du manuscrit"

La "Journée du manuscrit"

AFP

Le Huffington Post lance une édition en Algérie

Le Huffington Post lance une édition en Algérie

Christian Wilfrid Diankabakana(AEM), à Oyo, Congo

Congo : 27ème édition de la journée nationale de l'arbre

Congo : 27ème édition de la journée nationale de l'arbre