mis à jour le

Economie : Programme d’urgence d’appui à la reprise économique : La BAD accorde 30 milliards de FCFA

Le Groupe de la Banque Africaine de Développement a accordé au Mali un appui budgétaire d'un montant de plus de 30 milliards 289 millions de FCFA. Les conventions de prêt et de don relatives à cet appui ont été signées entre le ministre de l'Economie, des Finances et du Budget, Tienan Coulibaly, représentant le gouvernement du Mali et la Représentante résidente de la Banque africaine de développement, Mme N'Garnim Ganga Hélène, le vendredi 10 mai 2013 dans la salle de conférence du ministère de l'Economie et des Finances.

Cette signature intervient au lendemain de l'adoption par le conseil d'administration de la BAD de la nouvelle stratégie d'appui à la gestion de la transition au Mali pour les années 2013-2014 qui a pour objectif de contribuer à renforcer la résilience des populations les plus vulnérables et à jeter les fondations d'une solide reprise de l'économie en vue d'accompagner le processus de transition et de sortie de crise du Mali, a indiqué la Représentante résidente de la Banque africaine de développement, Mme N'Garnim Ganga Hélène. Elle a souligné que ce nouvel appui porte le portefeuille actif de la Banque dans le pays à projet et programme pour un montant total de près de 180 millions d'unité de compte, soit environ 140 milliards de FCFA.

L'accord de financement a été approuvé par le Conseil d'Administration du Groupe de la BAD en sa session du 8 mai 2013. Selon le ministre Tienan Coulibaly, la BAD confirme une fois de plus son adhésion et son soutien pour le financement d'un Programme d'urgence d'appui à la reprise économique (PUARE) du gouvernement de la République du Mali.

La BAD accorde ainsi un prêt sur les ressources du Fonds africain de développement (FAD) et un don, le tout sous forme d'appui budgétaire en réponse aux crises que traverse notre pays pour le financement du Plan d'actions d'urgence (PAPU). Les principaux objectifs de ce Plan d'actions sont : le rétablissement du fonctionnement normal et le renforcement des capacités de l'administration publique, la restauration de l'accès aux services sociaux de base, en particulier les services de santé et d'éducation, et le soutien à la reprise de la croissance. « Le Programme d'urgence d'appui à la reprise économique contribuera à la consolidation des efforts de paix et de cohésion sociale entrepris par les autorités maliennes dans le cadre de la transition en cours. Il favorisera la reconstruction du pays, y compris le rétablissement des capacités de l'Etat, et permettra de promouvoir l'amélioration du cadre macroéconomique et budgétaire et de créer les conditions de la reprise économique», selon le ministre Tienan Coulibaly.

Ainsi le PUARE permettra d'aider les autorités à répondre aux besoins sociaux et économiques urgents nés des crises successives que le pays a connues. Ses bénéficiaires seront, de façon générale les populations maliennes dans leur ensemble, et en particulier les populations habitant dans le nord du pays, notamment celles qui ont été déplacées à cause du conflit. Il s'agit plus spécifiquement de personnes vivant dans la précarité en raison de l'absence de services publics dans les zones d'accueil. A noter que la présente opération vient s'ajouter à l'aide humanitaire d'urgence de 500 millions de FCFA, que la BAD a eu à mettre en place dès juillet, pour aider les autorités maliennes à atténuer l'impact des crises sur les populations du nord.

  B. Daou

économie

AFP

Sécurité et économie

Sécurité et économie

AFP

Rajoy en visite en Algérie

Rajoy en visite en Algérie

AFP

Macron en Tunisie pour soutenir la fragile démocratie et son économie

Macron en Tunisie pour soutenir la fragile démocratie et son économie

programme

AFP

Le président Macron arrive au Nigeria: sécurité et culture au programme

Le président Macron arrive au Nigeria: sécurité et culture au programme

AFP

Kenya: le président lance un programme en vue de l'exportation de brut

Kenya: le président lance un programme en vue de l'exportation de brut

AFP

Le roi du Maroc "mécontent" du retard dans le programme de développement d'Al-Hoceima

Le roi du Maroc "mécontent" du retard dans le programme de développement d'Al-Hoceima

économique

AFP

Au Maroc, un boycott économique fragilise le gouvernement

Au Maroc, un boycott économique fragilise le gouvernement

AFP

Soudan: large remaniement ministériel sur fond de crise économique

Soudan: large remaniement ministériel sur fond de crise économique

AFP

Nigeria: la reprise économique se confirme au troisème trismestre

Nigeria: la reprise économique se confirme au troisème trismestre