mis à jour le

SAISON TERMINEE POUR L’US BOUGOUNI

L'US Bougouni (USB) aura tout perdu en deux semaines. Eliminés du Carré d'as du championnat de D2 de la troisième Région il y a quelques jours, les joueurs de la capitale du Banimonotié ont subi le même sort en Coupe du Mali, s'inclinant 1-0 face à l'Office du Niger sports, samedi au stade Amary Daou de Ségou. L'unique but de la partie a été marqué par Seydou Sangaré qui a frappé peu avant la demi-heure (29è min). Les détenteurs du trophée de Dame coupe quittent ainsi la compétition dès les seizièmes de finale et ne rééditeront pas l'exploit réalisé l'année dernière lorsqu'ils s'étaient hissés en finale, avant de battre 2-1 les Onze Créateurs de Niaréla. La pilule est d'autant plus difficile à avaler pour l'US Bougouni que l'année dernière déjà, l'Office du Niger sports avait barré la route du tournoi de montée en D1 aux « Bougounikas » en venant s'imposer 2-1 dans la capitale du Banimonotié. Un an après cette grosse désillusion, l'USB rêvait d'une revanche contre les Ségoviens. Mais samedi au stade Amary Daou, le capitaine Soro Kadiéna et ses coéquipiers ont encore plié devant les Riziculteurs et ne se succéderont pas au palmarès de Dame coupe cette année. Les seizièmes de finale ont également été fatales au CSD qui a perdu son duel fratricide contre le Nianan. Au terme des 90 minutes et des prolongations, les deux équipes phares de Koulikoro se sont neutralisées 1-1, mais dans la séance des tirs au but, le Nianan a eu les nerfs plus solides, réussissant 6 tirs contre 5 pour son adversaire. A l'instar du Nianan plusieurs fois finaliste, les deux favoris de la compétition, le Stade malien et le Djoliba seront également présents en huitièmes de finale. En déplacement à Mopti et San, Stadistes et Djolibistes se sont qualifiés en dominant, respectivement le CASS (2-0) et le Centre Nouhoum Moriké Traoré (1-0). Les seizièmes de finale se sont poursuivies hier avec plusieurs rencontres sur lesquelles nous reviendrons dans notre édition de demain.

S. B. TOUNKARA

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A