mis à jour le

Compte-tenu de la situation de désordre à Tripoli ,anglais et américains réduisent leurs effectifs

Selon les informations de la Chaîne qatarie Al-Jazeera, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont tous deux déclaré avoir récemment évacué une partie de leur personnel diplomatique en Libye, en raison des tensions de plus en plus grandes dans ce pays.
Le vice-porte-parole par intérim du Département d’Etat américain Patrick Ventrell a déclaré que compte-tenu de la situation de désordre à Tripoli, causée par une série de manifestations contre le gouvernement, les Etats-Unis ont décidé d’évacuer une partie du personnel diplomatique travaillant à l’Ambassade américaine en Syrie. A présent, une partie du personnel diplomatique est en train d’évacuer la Libye. Mais l’ambassade reste ouverte et continuera de fonctionner comme d’habitude.

Auparavant, l’Ambassade britannique en Libye avait également déclaré évacuer une petite partie de son personnel diplomatique en Libye. Mais selon l’ambassadeur anglais en Libye, Michael Aron, l’ambassade anglaise en Libye fonctionne normalement.

Le mardi matin du 23 avril dernier ,un attentat à la voiture piégée a été perpétré contre l'ambassade de France à Tripoli en Libye.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Tripoli

AFP

Libye: 11 corps de migrants retrouvés près de Tripoli

Libye: 11 corps de migrants retrouvés près de Tripoli

AFP

Libye: violents combats entre milices rivales

Libye: violents combats entre milices rivales

AFP

De Tripoli

De Tripoli

Américains

AFP

Fifa: les Américains dénoncent "la coupe du monde de la fraude"

Fifa: les Américains dénoncent "la coupe du monde de la fraude"

AFP

Putsch manqué en Gambie: deux Américains inculpés de complot aux Etats-Unis

Putsch manqué en Gambie: deux Américains inculpés de complot aux Etats-Unis

AFP

Nigeria: fin de l'épidémie d'Ebola en vue, selon les CDC américains

Nigeria: fin de l'épidémie d'Ebola en vue, selon les CDC américains