mis à jour le

Le message de Luc A Tiao aux bénéficiaires du périmètre irrigué de Dî

A l'occasion de sa visite des travaux d'aménagement du périmètre irrigué de 2033 ha à Dî, dans la vallée du Sourou - le 10 mai 2013 - le Premier ministre Luc A. Tiao s'est adressé à la population bénéficiaire. Il leur a assuré l'amélioration de leurs conditions de vie avec cette réalisation. Le Chef du Gouvernement leur a également demandé le respect du cahier de charges, une bonne organisation et s'approprier l'ouvrage.

« Je suis venu ce matin pour constater l'état d'avancement des travaux. Comme vous le savez, le chef de l'Etat a lancé officiellement ces travaux en décembre 2011 et en revenant aujourd'hui je suis vraiment impressionné.

Aujourd'hui, vous pouvez être considérés comme des paysans privilégiés et des paysans modèles. Parce que tout le monde n'a pas la chance au Burkina Faso de bénéficier de ce que vous vous allez bénéficier.

Ce qui est sûr, quand on reviendra ici dans 3 ou 4 ans, vous aurez tous la mine plus souriante que ça parce que vous serez bien. Il y en a qui vont avoir sans doute des motos, il y en a qui vont avoir des voitures, il y en a qui auront des tracteurs, si vous travaillez.

Mais seulement il y a quelques conditions. Vraiment, la première des conditions, c'est de respecter le cahier de charges.

Le cahier de charges, c'est comme pour un malade qui a une ordonnance. Il faut que tu suives cette ordonnance pour être guéri. Si vous suivez les cahiers de charges, vous ne pouvez faire que de la bonne production et augmenter encore votre niveau de vie.

Donc il faut vraiment vous organisez et prendre en charge, parce que une fois que nous on a réalisé, ça vous revient maintenant. Il faut travailler comme vraiment c'est chez vous à la maison. Donc je demande à ce que vous puissiez vous organiser, vous puissiez vraiment travailler pour que tout le monde soit au même niveau.

Il faut vraiment travailler dans ce sens, et je voudrais vous prodiguer les encouragements du Président du Faso. Ça c'est un de ses grands projets.

Et aujourd'hui, si nous le terminons (je pense ça va être terminé), c'est une des grandes réalisations qu'il aurait faites au Burkina Faso et qui montre qu'il a toujours le souci des paysans. Et je pense que nous devons tous, pour cela, l'applaudir parce que nous pensons qu'avec cette expérience, nous pourrons en faire la même chose ailleurs.

Je voudrais terminer en vous demandant d'applaudir pour les Etats-Unis d'Amérique. C'est eux qui nous ont donné ça. Ils nous ont donné gratuitement. Aujourd'hui dans ce monde où les gens ont des problèmes d'argent, on ne donne plus ce genre d'infrastructure. Donc il faut féliciter les américains et souhaiter qu'ils viennent encore, parce qu'après ça, on va en faire ailleurs. »

Propos recueillis par Aboubakar SANFO

RTB

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes