mis à jour le

15 Milliards de dollars pour financer les projets de logements

Prés de 1.200 milliards de dinars (15 milliards de  dollars) seront engagés par les banques publiques pour financer la réalisation  de 300.000 logements notamment de type location-vente et promotionnel public  (LPP), a indiqué dimanche le PDG du Crédit populaire d'Algérie (CPA), M. Mohamed  Djellab. Une convention de financement pour réaliser les projets de logements  promotionnels publics a été signée dimanche par le CPA au nom de l'ensemble  des banques publiques et l'Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI).          Cette convention permet au CPA, désigné comme chef de file des banques  publiques, de financer les projets de l'ENPI qui vise à réaliser plus de 150.000  logements de types LPP.          Une autre convention a été signée fin avril pour financer la réalisation  de 100.000 logements publics de type location vente par les banques publics  sur les 150.000 logements que l'AADL (Agence nationale de l'amélioration et  du développement du logement) compte réaliser en 2013 et 2014.          Le montant global du financement consenti par les banques publiques  dans les deux conventions avoisine les 1.200 milliards de dinars, soit près  de 15 milliards de dollars.          Pour le PDG du CPA, il s'agit de "la plus grosse opération de financement  par concours bancaire dans l'histoire de l'Algérie, et l'une des plus importantes  opérations au niveau mondial".          Cette "énorme" opération représente "une mutation très importante" pour  le secteur de l'Habitat qui couvre désormais la grande part du coût de ses projets  par le financement bancaire et non pas par le recours direct au Trésor public,  a-t-il souligné.          De son coté, le ministre de l'Habitat et de l'Urbanisme Abdelmadjid  Tebboune a considéré que "l'Algérie vient, grâce à ces conventions, de franchir  une étape extrêmement importante dans la reconversion de l'économie nationale".          Cette transition du financement budgétaire vers le financement bancaire  vise essentiellement à garantir la continuité des projets publics et aller vers  une économie marchande, selon le ministre.          "Ces conventions qui couronnent quatre mois de concertation et de négociations,  ont pour but de changer le modèle du financement de logements en impliquant  davantage les banques publiques à cette opération", a déclaré M. Tebboune lors  de la cérémonie de la signature.          "Après la signature de ces conventions de financement et l'attribution  des assiettes foncières nécessaires, toutes les conditions sont réunies pour  le lancement des projets de logements que le citoyen attend avec beaucoup  d'espoir", a-t-il ajouté.          A cet égard, l'ENPI entamera dans quelques  semaines les projets de  réalisation de logements LPP qui seront réservés à la classe moyenne dont le  revenu mensuel ne lui permet pas de bénéficier ni du logement social, ni  du logements AADL.         

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

dollars

AFP

Le Mozambique ne remboursera pas 60 millions de dollars d'intérêts de sa dette souveraine

Le Mozambique ne remboursera pas 60 millions de dollars d'intérêts de sa dette souveraine

AFP

Gaz: BP investit 1 md de dollars en Mauritanie et au Sénégal

Gaz: BP investit 1 md de dollars en Mauritanie et au Sénégal

AFP

Athlétisme: le Qatar a versé 2,5 millions de dollars au fils de Lamine Diack

Athlétisme: le Qatar a versé 2,5 millions de dollars au fils de Lamine Diack

logements

La rédaction

Algérie: les autorités vendent du rêve aux populations

Algérie: les autorités vendent du rêve aux populations

La rédaction

Algérie: les logements AADL ne seront peut-être pas prêts à temps

Algérie: les logements AADL ne seront peut-être pas prêts à temps

La rédaction

AADL: Voici les touts premiers propriétaires

AADL: Voici les touts premiers propriétaires