mis à jour le

Achour Abderrahmane de nouveau devant la justice

L'homme d'affaires Achour Abderrahmane et deux autres hauts fonctionnaires de police comparaîtront, une nouvelle fois demain, devant  le tribunal criminel d'Alger, a-t-on appris de source judiciaire. Les accusés devront répondre des chefs d'inculpation «de faux et usage de faux et trafic d'influence» commis en 2003. Le 15 juin 2009, Achour Abderrahmane a été condamné pour cette même affaire à quatre ans de réclusion criminelle et Bessaï Hacène, ex-chef de service à la sûreté de la wilaya de Tipasa, à 4 ans de réclusion avec sursis, tandis que Zouaï Hachemi, ex-chef de sûreté de la wilaya de Tipasa, avait bénéficié de l'acquittement. Après le pourvoi en cassation introduit par le parquet, la Cour suprême a décidé d'annuler le jugement et de rejuger ces trois accusés. Cette affaire est liée directement à celle ayant trait à la dilapidation de deniers publics (plus de 21 milliards de dinars), au préjudice de la Banque nationale d'Algérie (BNA) et pour laquelle Abderrahamane Achour a été condamné, en avril  2012, à 18 ans de réclusion criminelle.  

justice

AFP

Gabon: les magistrats en grève exigent le départ du ministre de la Justice

Gabon: les magistrats en grève exigent le départ du ministre de la Justice

AFP

Zimbabwe: la justice juge légal le coup de force de l'armée

Zimbabwe: la justice juge légal le coup de force de l'armée

AFP

Centrafrique: une sépulture

Centrafrique: une sépulture