mis à jour le

Les maquis de l’ex-GSPC sous pression en Kabylie

L'armée a utilisé, hier, des hélicoptères pour bombarder une superficie importante du massif forestier de l'Akfadou. Les forces de sécurité ont mis en place, ces derniers jours, un nouveau plan de lutte contre les groupes armés qui écument encore les maquis de la Kabylie. Des opérations contre les terroristes ont été enclenchées à travers plusieurs localités de la région ; les hommes de l'ex-GSPC sont pourchassés et amoindris dans leurs effectifs. Pas moins de 15 terroristes ont été mis hors d'état de nuire, ces dernières semaines, notamment dans la wilaya de Tizi Ouzou, où le plus important coup de filet a été enregistré, mardi dernier, dans la commune d'Iflissen. Quatre islamistes armés ont été abattus par les éléments de l'ANP, un coup dur pour les acolytes de Droukdel qui avait perdu, en avril dernier, l'un de leurs chefs, Bouayache Aamour, dans la même localité. Les groupes islamistes armés ont été signalés, dernièrement, beaucoup plus dans les maquis du nord-est de la wilaya de Tizi Ouzou. Ils ont certainement pris la fuite depuis Mizrana, où ils sont aculés par les forces de sécurité qui ont intensifié leur lutte antiterroriste. Ils sont souvent traqués par les militaires qui se sont redéployés en grand renfort, notamment à la périphérie de la forêt d'Agouni Zidoudh, près du village Adrar. Hier aussi, une opération de recherche avec l'utilisation de la grande artillerie a été  mise en branle. Les soldats de l'ANP, appuyés par des éléments des autres corps de sécurité, ont quadrillé un important périmètre boisé avant de passer au peigne fin tous les coins et recoins susceptibles de servir de lieu de repli aux assaillants. Un important dispositif militaire a été mis en place pour fermer toutes les voies d'accès aux maquis, avec des barrages filtrants sur la RN24. Un même dispositif à Yakouren a été mis en place après l'accrochage de jeudi, dans la soirée. La forêt de Tamgout a été ratissée, le lendemain, par les forces de sécurité. Des tirs intermittents à l'artillerie lourde ont été entendus par les villageois durant la nuit de vendredi. Toutefois, aucune information n'a filtré sur le bilan de cette opération qui s'étend jusqu'au massif forestier de l'Akfadou, où l'armée a même utilisé des hélicoptères pour bombarder une superficie importante des bois. Cette zone de repli et de transit pour les groupes armés est quadrillée par les militaires qui essayent d'avancer pour resserrer l'étau sur les membres de l'ex-GSPC qui se seraient retranchés au c½ur de la forêt afin de fuir les intenses bombardements. Il faut rappeler, par ailleurs, que plusieurs islamistes armés ont été, ces derniers mois, neutralisés par les forces de sécurité dans les forêts de l'Akfadou et Yakouren. Le dernier coup dur enregistré par les groupes terroristes dans ces forêts chevauchant la wilaya de Tizi Ouzou et celle de Béjaïa est l'élimination, fin novembre dernier, de quatre membres de l'ex-GSPC, dont l'un des conseillers militaires de Droukdel, l'émir Rabah Makhfi connu sous le sobriquet cheikh Nacer. Ces éliminations successives dans les rangs de la horde intégriste sont intervenues  après la neutralisation d'un autre chef terroriste, Bekaï Boualem, alias Khaled El Mig, qui était responsable de la logistique au sein de l'ex-GSPC. Dans la wilaya de Boumerdès, les forces de sécurité sont sur le pied de guerre et intensifient leur lutte antiterroriste à travers des actions en vue d'éliminer la horde intégriste. Outre la mise hors d'état de nuire de trois assaillants, mardi, à Keddara, plusieurs autres coups de filet ont été réalisés, à l'image de celui qui avait abouti à la neutralisation, en février, de nombreux chefs terroristes, comme l'émir Abou Djaffar. Par ailleurs, notons qu'à Bouira, l'armée est sur les traces d'un groupe d'individus armés. Une opération de ratissage a eu lieu, jeudi, dans les maquis de Chréa où les militaires ont bombardé les fiefs de l'ex-GSPC.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

maquis

[email protected] (Author Name)

Tunisie-Terrorisme : Des jeunes filles dans le maquis du Mont Chaambi

Tunisie-Terrorisme : Des jeunes filles dans le maquis du Mont Chaambi

group promo consulting

CASAMANCE-LIBERATION DE TROIS OTAGES DU MAQUIS Il en reste neuf autres

CASAMANCE-LIBERATION DE TROIS OTAGES DU MAQUIS Il en reste neuf autres

Nabil

Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

Kabylie

AFP

Algérie: neuf islamistes armés tués en Kabylie

Algérie: neuf islamistes armés tués en Kabylie

Football

Pourquoi la finale de la Coupe d'Algérie est à surveiller de près

Pourquoi la finale de la Coupe d'Algérie est à surveiller de près

AFP

Algérie: l'armée poursuit sa traque après une attaque en Kabylie

Algérie: l'armée poursuit sa traque après une attaque en Kabylie