mis à jour le

L’application du 87 bis pose problème

Emboîtant le pas à Sidi-Saïd qui avait déclaré, dans les colonnes de Liberté, que la suppression de l'article 87 bis et son application mécanique entraîneraient un choc financier, le ministre du Travail

Liberté Algérie

Ses derniers articles: L'économiste Salah Mouhoubi n'est plus  “Il n’y a plus de communes endettées, mais des communes mal gérées”  Sahli appelle les jeunes