mis à jour le

Gabon : 3 opposants arrêtés lors d'une manifestation contre les crimes rituels

Trois opposants ont été interpellés ce samedi lors d'une manifestation contre les crimes rituels au Gabon, rapporte l'AFP. « Quand nous avons commencé à marcher, les policiers ont lancé des gaz lacrymogènes et dans la confusion, ils ont arrêté trois personnes, dont le porte-parole du collectif "Ca suffit comme ça", Georges Mpaga », a déclaré Marc Ona Essangui, figure de la société civile gabonaise et président de l'ONG Brainforest. La première dame du Gabon Sylvia Bongo Ondimba a également participé à cette manifestation pour dénoncer les crimes rituels au Gabon qui constituent un véritable fléau dans le pays.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Gabon

AFP

CAN: le Cameroun accélère, le Gabon au ralenti

CAN: le Cameroun accélère, le Gabon au ralenti

AFP

CAN: tout reste

CAN: tout reste

AFP

CAN: le Gabon et le Cameroun doivent vite rebondir

CAN: le Gabon et le Cameroun doivent vite rebondir

Manifestation

AFP

Niger: grande manifestation de "soutien" au président Issoufou

Niger: grande manifestation de "soutien" au président Issoufou

AFP

Tunis: manifestation après un assassinat attribué par le Hamas

Tunis: manifestation après un assassinat attribué par le Hamas

AFP

Tunisie: manifestation contre une loi "rétrograde" sur le mariage des mineures

Tunisie: manifestation contre une loi "rétrograde" sur le mariage des mineures

crimes

AFP

Crimes de guerre: 8 ans de prison requis contre le Congolais Bemba

Crimes de guerre: 8 ans de prison requis contre le Congolais Bemba

AFP

Crimes de guerre en RDC: la CPI étudie l'indemnisation des victimes

Crimes de guerre en RDC: la CPI étudie l'indemnisation des victimes

AFP

CPI: le Congolais Bemba fait appel de sa condamnation pour crimes de guerre

CPI: le Congolais Bemba fait appel de sa condamnation pour crimes de guerre