mis à jour le

Création d’un « Haut Conseil de l’Azawad » à Kidal : Une grande opportunité pour la paix au Mali

Le « Haut Conseil de l'Azawad », c'est cette nouvelle « organisation » de Touareg, qui vient d'être créée par des élus et notables de Kidal et qui ne réclament ni indépendance, ni autonomie. Ils veulent la reconcu dans un Mali de paix.

Nos hautes autorités doivent urgemment encourager cet organe et tendre la main à ses responsables.

Ce Haut Conseil de l'Azawad a été mis en place le 2 mai dernier par des chefs de fractions et des notables touareg à l'issue d'une Assemblée générale organisée dans la ville de Kidal. Il est présidé par Mohamed Ag Intalla (ancien député à l'Assemblée Nationale) qui, au nom de son conseil dit être « conscient de l'impérieuse nécessité d'unir tous les fils de l'Azawad au sein d'un organe commun capable de porter les aspirations de leur lutte commune ».

 Selon Ag Intalla, la nouvelle organisation « appuiera tous les efforts en vue de trouver par le dialogue une solution politique négociée à la crise que traverse l'Azawad ».

 

 

Le Haut Conseil de l'Azawad (HCA) ajoute-t-il « est un mouvement pacifique qui ne réclame pas l'indépendance d'une partie du nord du Mali et est contre toute idée de partition (de cette région). Nous sommes également contre le terrorisme. Nous voulons mettre ensemble tous les fils touareg du Nord et les autres frères pour faire la paix avec le Sud, avec tous les Maliens ».

 

 

Aussi, M. Italla dit avoir déjà pris un « premier contact » avec la Commission dialogue et réconciliation, (créée début mars par le gouvernement malien) « pour manifester notre volonté d'aller à la paix pour tout le Mali ».

 

 

Le président du Haut Conseil invite à cet effet (« expressément ») les deux principaux mouvements touareg de la région de Kidal, le mouvement islamiste de l'Azawad et le Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), à « intégrer rapidement le HCA » car dit-il, « Nous ne voulons plus de guerre ».

 

 

Tout est clair : avec la création de ce haut Conseil de l'Azawad, il est évident que le MNLA et le MIA ne représentent point l'ensemble de la Communauté touareg au Mali. Mieux, les appels à une solution politique négociée, l'attachement à un Mali uni, un seul, la volonté d'aller vers la paix du tout nouveau et bienvenu haut conseil de l'Azawad, prouvent à suffisance que l'option militaire choisie par le MNLA et le MIA pour réclamer des « droits », n'est pas partagée par l'ensemble de la communauté touareg malienne.

 

 

Les hautes autorités maliennes doivent donc, urgemment se mettre autour d'une table de dialogue avec les responsables de cet organe qui paraît très crédible dans la résolution de cette guerre fratricide qui n'aura que trop duré.

 

 

A rappeler que le MNLA et le Mouvement islamiste de l'Azawad, (une dissidence de Ansar Dine) un des groupes islamistes armés qui ont occupé le nord du Mali pendant plusieurs mois en 2012 avant d'en être chassés par une coalition internationale dirigée par la France - contrôlent depuis la ville de Kidal et refusent toute présence de l'armée malienne.

 

 

Les troupes françaises et tchadiennes assurent la sécurité de la ville   de Kidal où l'armée malienne n'est toujours pas présente, en dépit de la déroute islamiste.

 

 

A signaler que le MNLA avait été à l'origine d'une offensive lancée en janvier 2012 avec des islamistes armés dans le nord du Mali qui avait abouti à l'occupation totale des régions nord du Mali par les jihadistes.

 

 

En début d'année 2013, elle n'est réapparue à Kidal qu'à la faveur de l'intervention de l'armée française lancée le 11 janvier.

 

 

Boubacar Sankaré

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

création

AFP

Migration: création en Tunisie d'une instance contre les trafics d'êtres humains

Migration: création en Tunisie d'une instance contre les trafics d'êtres humains

AFP

Radicalisation: Hollande pour la création d'un réseau francophone

Radicalisation: Hollande pour la création d'un réseau francophone

AFP

Côte d'Ivoire: Le président Ouattara annonce la création d'un poste de vice-président

Côte d'Ivoire: Le président Ouattara annonce la création d'un poste de vice-président

Kidal

AFP

Mali: rentrée scolaire

Mali: rentrée scolaire

AFP

Mali: la Mission de l'ONU inquiète des conséquences des combats autour de Kidal

Mali: la Mission de l'ONU inquiète des conséquences des combats autour de Kidal

AFP

Mali: nouveaux combats entre groupes armés près de Kidal

Mali: nouveaux combats entre groupes armés près de Kidal

paix

AFP

Gabon: un forum du "dialogue" tente d'arracher paix civile et sociale

Gabon: un forum du "dialogue" tente d'arracher paix civile et sociale

AFP

Le pape François appelle à la paix au Congo

Le pape François appelle à la paix au Congo

AFP

Libye: les tribus du Sud signent un accord de paix

Libye: les tribus du Sud signent un accord de paix