mis à jour le

Accidents de la circulation au Mali : Responsable est aussi l’Etat !

Les panneaux de signalisation jouent un rôle capital dans la circulation à Bamako comme dans d'autres localités du pays qui en disposent.

Hélas, les feux de signalisation (dont la plupart sont en panne) ne font l'objet d'aucun suivi régulier. Alors même, qu'ils contribuent la réduction des accidents de la route.

En dehors des agents de la sécurité routière, ils sont les seuls qui puissent tiédir l'ardeur d'incivisme des usagers de la route à Bamako.

Mais, force est de reconnaître aujourd'hui, que ces panneaux ne sont point régulièrement suivis.

 

 

Il arrive même que sur des voies de grande affluence, les panneaux de signalisation ne fonctionnent pas.

C'est le cas à la descente de la colline de Badalabougou, côté Rectorat celui des « 30 mètres » au croisement de Garantibougou et de Kalaban Coura de la descente de l'échangeur de Koulouba, le carrefour de Daoudabougou ; la liste n'est certes pas exhaustive. Comment ne pas réagir promptement aux dysfonctionnements des panneaux de signalisation sur de telles voies ?

 

 

Il est inadmissible que pareille situation arrive, quand on sait que ce sont des millions qui sont payés par le contribuable pour supporter les charges de l'éclairage public.

Quand on sait surtout, que l'Etat accorde à des sociétés privées, la gestion et l'entretien des panneaux de signalisation.

 

 

Où se situe alors la responsabilité ?

En tous cas, l'absence de ces « feux » n'est pas pour arranger la situation chaotique que vivent les Bamakois sur les routes.

Alors, « contrôle rigoureux des agents de la sécurité routière » ? C'est vrai que cela fait partie des solutions.

Mais, qui laisse franchir nos frontières, les véhicules en décombres ?

Qui laisse circuler des engins sans freins et sans phares ?

Combien de feux de signalisations sont éteints pour de bon dans notre pays ?

La sécurité, c'est aussi ça ! Les feux de signalisation. Aucun agent de police ne saurait les remplacer.

C'est en ce sens que l'Etat est hautement responsable des drames qui se déroulent au quotidien su nos routes.

 

 

Malick Camara

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

accidents

AFP

Sénégal: 13 morts dans des accidents lors d'un pèlerinage

Sénégal: 13 morts dans des accidents lors d'un pèlerinage

LNT

Accidents de la circulation : Benkirane prend le dossier en main !

Accidents de la circulation : Benkirane prend le dossier en main !

LNT

Accidents de la route : L’hécatombe se poursuit

Accidents de la route : L’hécatombe se poursuit

circulation

AFP

La libre circulation des personnes enfin actée dans toute l'Afrique centrale

La libre circulation des personnes enfin actée dans toute l'Afrique centrale

AFP

Libre circulation en Afrique centrale: la Guinée équatoriale bloque toujours, le Tchad accepte

Libre circulation en Afrique centrale: la Guinée équatoriale bloque toujours, le Tchad accepte

AFP

Attaques: le Burkina interdit la circulation de nuit

Attaques: le Burkina interdit la circulation de nuit

Mali

AFP

Des jihadistes revendiquent une attaque ayant tué deux soldats au Mali

Des jihadistes revendiquent une attaque ayant tué deux soldats au Mali

AFP

L'état d'urgence au Mali prorogé d'un an

L'état d'urgence au Mali prorogé d'un an

AFP

Mondial-2018: Côte d'Ivoire privée de plusieurs cadres forfait contre le Mali

Mondial-2018: Côte d'Ivoire privée de plusieurs cadres forfait contre le Mali