mis à jour le

Malversation financière : Baila Wane libre, mais interdit de sortie du territoire

L'ancien Directeur général de la Loterie nationale sénégalaise (Lonase), Baila Wane, inculpé pour malversations financières, en même temps qu'Ibrahima Condetto Niang, président du conseil d'administration de la même société (libre depuis plus 6 mois), vient de recouvrer la liberté, du fait de son état de santé. Mais, il est interdit de sortie du territoire national.


S'il y'a une société au Sénégal qui agonise, c'est bien la Lonase. La plupart des Directeurs généraux qui se sont succédé à sa tête s'y sont servis royalement. En dehors des agents fictifs, Modiéne Ndiaye a été cité dans une affaire d'usure, avec un vaste réseau de malfaiteurs s'enrichissant illicitement sur les fonds de la boite. Mais, plus que tout, la gestion gabégique de Baila Wane a plus qu'outré les sénégalais, horrifiés par les dépenses extrabudgétaires. Même, les parieurs ont été victimes de cette cupidité, avec les programmes Pmu écoulés à 50 FCFA. On ne gagnait pas plus de 5 millions dans cette société. Les cagnottes dépassant rarement 20 millions. Alors qu'avant 2000, les parieurs gagnaient 20, 150, voire 200 millions. Avec l'arrivée des hommes de Wade, «tout a été gâté», comme disent les ivoiriens, avec le recrutement d'un personnel majoritairement libéral, sans aucune qualification. Le rapport salé de l'autorité de régulation des marchés publics, publié en 2008, cite Baila Wane et Condetto Niang dans un extraordinaire délit de détournement de deniers publics, portant sur plus de 3 milliards 400 millions, association de malfaiteurs, corruption, faux et l'usage de faux en écriture privée, faux et usage de faux en écriture publique, abus de biens sociaux. Ces deux ex-détenus risqueraient plus 5 ans de prison ferme. On peut dire sans se tromper, que l'ancien l'enfant gâté du président Wade, Baila Wane a obtenu sa liberté provisoire, grâce au cardiologue Ibrahima Doucouré qui, le consultant ces derniers jours, a jugé son état de santé dégradant. M. Wane était Interné au pavillon spécial de l'hôpital Le Dantec, depuis une demi-année. Mais, son calvaire n'en est pas à son épilogue, Baila devant batailler pour obtenir une permission de sortie du territoire national. En effet, la chambre d'accusation lui aurait refusé cette liberté de quitter le pays. Baïla Wane avait été placé sous mandat de dépôt en août 2012, en même temps qu'Ibrahima Condetto Niang, l'ancien président du conseil d'administration de la même société (Lonase). Avant son arrestation, il avait rejoint la formation politique du Président de la république Macky Sall, son ami de longue date.
Khalil DIEME
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

interdit

AFP

Secours aux migrants: la Libye interdit "tout navire étranger" près de ses côtes

Secours aux migrants: la Libye interdit "tout navire étranger" près de ses côtes

AFP

Guinée équatoriale: un journal interdit pour avoir parlé de censure

Guinée équatoriale: un journal interdit pour avoir parlé de censure

AFP

Un concert d'un Congolais

Un concert d'un Congolais

territoire

AFP

Gabon: l'interdiction de sortie du territoire de leaders de l'opposition levée

Gabon: l'interdiction de sortie du territoire de leaders de l'opposition levée

AFP

Gabon: Ping et d'autres opposants interdits de sortie du territoire

Gabon: Ping et d'autres opposants interdits de sortie du territoire

AFP

Libye: le gouvernement d'union nationale accuse Paris de "violation" du territoire

Libye: le gouvernement d'union nationale accuse Paris de "violation" du territoire