mis à jour le

Mouvement de Résistance Ganda-IZO : Les responsables dénoncent l’injustice

Le Mouvement de Résistance  Ganda-IZO a organisé, le 6 Mai dernier à la maison de presse, une conférence de presse en vue d'informer l'opinion nationale et internationale la situation actuelle des jeunes combattants du mouvement de résistante Ganda-IZO.

 

 

 

La cérémonie présidée par Ibrahim Kantao, président du mouvement de résistance ganda-izo et conférencier s'est déroulée en présence de l'honorable Mahomed El Maouloud Ag Hamada président du Front Allié Contre l'Occupation (FACO), de M. Ag Intaroumé Moussa, membre du mouvement et de plusieurs autres personnalités.

 

 

Pour M. Ibrahim Kantao, Ce mouvement de résistance Ganda-IZO existait depuis fort longtemps. Mais, l'arrivée de la crise qui a permis à ce mouvement de coopérer avec l'armée nationale pour la sécurisation des villes de Gao et de Tombouctou. C'est  vue leur compétence et dynamisme  sur le terrain que, le gouvernement a décidé de les intégrer dans les forces de sécurités.  Ainsi une décision d'intégration en date du 06 mars 2012 a été  prise pour intégrer  certains combattants du mouvement de résistante de Ganda-IZO. Aussi, un mois plus tard la note de service en date du 1er Avril a été publiée pour les permettre d'entrer en activité avec nos forces armées.

 

 

En effet, les combattants du mouvement dont la décision les concernait ont eu un numéro d'immatriculation, a dit M. Kantao, avant de déplorer que '' jusqu'à nos jours, ceux-ci n'ont pu être incorporés dans les forces de sécurités, pour des raisons dont nous ignorons''.

 

 

Cependant, nous (mouvement de résistante de Ganda-IZO) demandons à nos plus hautes autorités de régler la situation de ces jeunes combattants. Il y a plus d'un an maintenant que ces jeunes qui avaient espoir d'être intégrés dans l'armée, sont entrain de méditer sur leur sort. A Quand nos autorités vont commencer à honorer leur engagement ? a souligné M. Ibrahim Kantao, tout en disant que les combattants du mouvement de résistante Ganda-IZO ont été à l'origine de l'arrestation de plusieurs djihadistes à Gao, à Ansongo et dans plusieurs autres localités de Gao et Tombouctou.

 

 

Selon l'honorable Mahomed El Maouloud Ag Hamada président du Front Allié Contre l'Occupation (F.A.C.O), Il faut qu'on cesse du favoritisme et du népotisme dans ce pays. Donnons le travail à ceux  qui ont la volonté et l'amour de ce travail. Aujourd'hui, l'armée nationale est devenue le nid des chômeurs. C'est qui a fait que notre armée n'était pas efficace en face de ces djihadistes. Parce que tout simplement ceux dont qu'on considère comme militaires ont eu leur emploi sous le plateau d'or. Mais pensons aussi à ceux qui sont engagés volontaire pour défendre la patrie

 

 

Mamadou D DOLO

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

résistance

AFP

Le tourisme marocain fait de la résistance

Le tourisme marocain fait de la résistance

AFP

En Afrique, premier cas de résistance au principal antipaludéen

En Afrique, premier cas de résistance au principal antipaludéen

AFP

Burkina: le gouvernement accuse l'ex-chef putschiste de faire de la résistance

Burkina: le gouvernement accuse l'ex-chef putschiste de faire de la résistance

Ganda-Izo

Auto-défense

Mali: quand les milices se mobilisent

Mali: quand les milices se mobilisent