mis à jour le

Sabotage du réseau Internet : un présumé pirate informatique traduit en cour en septembre

Le premier pirate présumé ayant réussi à mettre à genoux le réseau Internet du pays en 2005 sera traduit en cour intermédiaire le 20 septembre. Cet habitant de Goodlands, âgé de 40 ans, un ancien employé de Mauritius Telecom (MT), était une des rares personnes à posséder le code d’accès au cœur du réseau. Il est accusé d’avoir détruit le logiciel de configuration ainsi que son ‘back-up’ avant d’effacer les traces de son passage dévastateur.

Le Matinal

Ses derniers articles: 2 500 demandes pour le recrutement de 30 éboueurs  Réhabilitation des plages : le MOI entreprend des études dans plusieurs sites autour de Maurice  Le groupe BSP améliore ses services pour des PME 

réseau

AFP

Syrie: l'Iran va créer un réseau de téléphonie et un terminal pétrolier

Syrie: l'Iran va créer un réseau de téléphonie et un terminal pétrolier

AFP

Radicalisation: Hollande pour la création d'un réseau francophone

Radicalisation: Hollande pour la création d'un réseau francophone

AFP

Ouganda: la justice interdit un réseau américain d'écoles low cost

Ouganda: la justice interdit un réseau américain d'écoles low cost

Internet

Mème.

Le grand détournement des Camerounais qui parodient la courbette de leur ministre

Le grand détournement des Camerounais qui parodient la courbette de leur ministre

Internet

Comment la Côte d'Ivoire a démasqué les «brouteurs»

Comment la Côte d'Ivoire a démasqué les «brouteurs»

Internet

En Ouganda il y a du wifi gratuit, mais à condition d'aller sur les sites autorisés

En Ouganda il y a du wifi gratuit, mais à condition d'aller sur les sites autorisés

pirate

AFP

Le pirate de l'air de l'avion égyptien sous les verrous

Le pirate de l'air de l'avion égyptien sous les verrous

AFP

Détournement Egypt Air: le pirate de l'air veut voir son ex-épouse

Détournement Egypt Air: le pirate de l'air veut voir son ex-épouse

AFP

Sénégal: un site gouvernemental piraté par des hackers pro-Charlie Hebdo

Sénégal: un site gouvernemental piraté par des hackers pro-Charlie Hebdo