mis à jour le

Soutien aux forces de sécurité et l’armée dans leur guerre contre le terrorisme

A l’appel des syndicats des forces de l’ordre , des centaines de policiers et d’agents de la garde nationale soutenus par des militants des droits de l’Homme et représentants de partis politiques ont manifesté ce vendredi 10 mai devant la palais du Bardo  contre le «terrorisme» après que le gouvernement provisoire tunisien a admis la présence d’Al-Qaïda à la frontière avec l’Algérie. Les manifestants, réunis devant l’Assemblée nationale constituante ( ANC ) au Bardo, ont scandé «La Tunisie est libre, le terrorisme dehors» et brandissaient des pancartes disant «Nous soutenons les forces de sécurité et l’armée dans leur guerre contre le terrorisme».

Une délégation de syndicalistes représentant les forces de l’ordre a été reçue par des élus de l’ANC . Leur principale revendication est la création d’un fonds spécial d’indemnisation pour les agents et soldats blessés ou tués dans l’exercice de leurs fonctions.

Une autre manifestation a été organisée par des militants d’associations civiles et de citoyens pour dénoncer la violence et soutenir les forces de l’ordre et l’armée .

Seize militaires et agents de la gerde nationale ont été blessés dans la traque de deux groupes islamistes jihadistes liés à Al-Qaïda dans des massifs montagneux  » Châambi » proche de la frontière algérienne et dont certains sont des vétérans de la terreur au Mali. Ils ont été les victimes de mines posées par un groupe armé sur le mont Chaambi, théâtre depuis la fin avril 2013 d’opérations de «ratissage» qui jusqu’à présent n’ont pas donné de résultat.

Le gouvernement provisoire dominé par les islamistes d’Ennahda est accusé par l’opposition et de nombreux observateurs d’avoir fait preuve de laxisme face à cette menace.

L’un des manifestants a déclaré « Nous étions les chiens de Ben Ali et nous sommes devenus les chiens d’Ennahdha » et c’est ce que les forces de l’ordre refusent . « Nous voulons une police républicaine » a-t-il soutenu . Regardez

soutien

AFP

Maroc: des milliers de personnes marchent en soutien aux détenus du Hirak

Maroc: des milliers de personnes marchent en soutien aux détenus du Hirak

AFP

Nigeria: le parti au pouvoir affirme son soutien

Nigeria: le parti au pouvoir affirme son soutien

AFP

Nigeria: le parti au pouvoir affirme son soutien

Nigeria: le parti au pouvoir affirme son soutien

sécurité

AFP

Tunisie: six membres des forces de sécurité tués dans une attaque

Tunisie: six membres des forces de sécurité tués dans une attaque

AFP

Tunisie: six membres des forces de sécurité tués dans une attaque

Tunisie: six membres des forces de sécurité tués dans une attaque

AFP

En Afrique de l'Ouest, l'"Ebola du manioc" menace la sécurité alimentaire

En Afrique de l'Ouest, l'"Ebola du manioc" menace la sécurité alimentaire

guerre

AFP

L'Erythrée et l'Ethiopie annoncent ne plus être en guerre

L'Erythrée et l'Ethiopie annoncent ne plus être en guerre

AFP

A Bangui, la capoeira pour surmonter la guerre et la violence

A Bangui, la capoeira pour surmonter la guerre et la violence

AFP

Au Rwanda, la guerre commerciale sur les vêtements d'occasion

Au Rwanda, la guerre commerciale sur les vêtements d'occasion