mis à jour le

Sitor Ndour relaxé en appel

La Cour d'appel de Kaolack (Centre) a prononcé, vendredi, la relaxe en faveur de l'ex-directeur général du Centre des ½uvres universitaires de Dakar (COUD), Sitor Ndour, dans le procès qui l'oppose au journaliste Bocar Dieng, a annoncé Radio Sénégal.

Le 10 janvier dernier, le Tribunal départemental de Fatick, ville située à 155 km de Dakar, avait condamné Sitor Ndour à six mois de prison ferme et à une amende de trois millions de francs CFA dans l'affaire l'opposant au journaliste Bocar Dieng.

M. Ndour, qui avait interjeté appel, a pu bénéficier par la suite d'une liberté provisoire prononcée par la Chambre d'accusation de la Cour d'appel de Kaolack.

L'affaire ayant abouti à la condamnation de M. Ndour est partie d'un article dans lequel l'ancien correspondant de Walfadjri avait écrit que le politicien aurait fait venir des étudiants haïtiens à Fatick, pour que ceux-ci votent en faveur du président sortant, Abdoulaye Wade, à l'occasion du premier tour de la présidentielle, le 26 février 2012.

Suite à l'article, le journaliste avait déclaré avoir été agressé en son domicile par Sitor Ndour et sa garde rapprochée. Il avait, dans la foulée, déposé une plainte contre M. Ndour et son garde du corps, Henri Sarr.

Aps

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

appel

AFP

Appel de militants des droits humains

Appel de militants des droits humains

AFP

Nord-est du Nigeria: appel de fonds de l'ONU contre le choléra

Nord-est du Nigeria: appel de fonds de l'ONU contre le choléra

AFP

Maroc: RSF "profondément inquiet" après la condamnation d'un journaliste en appel

Maroc: RSF "profondément inquiet" après la condamnation d'un journaliste en appel