mis à jour le

Les fuites de capitaux freinent le développement de l'Afrique

JOHANNESBURG (Reuters) - Le développement économique du continent africain est freiné par une "hémorragie" de flux illégaux de capitaux qui est susceptible de s'aggraver, a annoncé vendredi la Banque africaine de développement (Bad). Selon un projet de rapport réalisé par la Bad et l'ONG américaine Global Financial Integrity, les sorties nettes de capitaux du continent africain ont atteint 1.400 milliards de dollars (1.000 milliards d'euros) entre 1979 et 2009, un montant bien plus que élevé les flux entrants. Les flux illégaux sont "la principale force motrice", avec 1.200 à 1. ...

Yahoo! Actualités

Ses derniers articles: Les familles des otages du Niger retenus depuis 3 ans manifestent  Marche symbolique  Egypte: le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

développement

AFP

Gambie: le président élu Barrow annonce un plan de développement

Gambie: le président élu Barrow annonce un plan de développement

AFP

Burkina Faso: un plan de développement de 23,5 milliards d'euros

Burkina Faso: un plan de développement de 23,5 milliards d'euros

AFP

COP22: les pays en développement espèrent des avancées sur les financements

COP22: les pays en développement espèrent des avancées sur les financements