mis à jour le

Trois attentats suicides secouent le nord du Mali

Des jihadistes présumés ont commis vendredi matin trois attentats suicides visant des militaires maliens et nigériens dans la région de Gao, dans le nord du Mali, rapporte LeNouvelobs.com. Cinq kamikazes au moins ont trouvé la mort lors de ces attaques perpétrées à Ménaka et Gossi. « La première attaque s'est produite à Ménaka contre des soldats du Niger. Une voiture piégée a pénétré dans leur camp mais les militaires ont détruit le véhicule qui a explosé », a indiqué un officier, avant d'ajouter : « au même moment à Gossi, trois kamikazes se déplaçant à pied ont attaqué un barrage. Là aussi, les soldats les ont abattus. Ils ont été tués ». Deux soldats maliens ont, en outre, été blessés.

attentats

AFP

La deuxième ville de Libye meurtrie par de nouveaux attentats

La deuxième ville de Libye meurtrie par de nouveaux attentats

AFP

Somalie: les attentats les plus meurtriers

Somalie: les attentats les plus meurtriers

AFP

Somalie: les attentats les plus meurtriers depuis 2010

Somalie: les attentats les plus meurtriers depuis 2010

suicides

AFP

Nigeria: au moins 15 morts dans des attentats suicides

Nigeria: au moins 15 morts dans des attentats suicides

AFP

Nord-est du Nigeria: au moins 15 morts dans des attentats suicides

Nord-est du Nigeria: au moins 15 morts dans des attentats suicides

AFP

Nigeria: 6 morts dans 3 attentats suicides

Nigeria: 6 morts dans 3 attentats suicides

Mali

AFP

Pour le Mali et le G5 Sahel, la peur doit changer de camp

Pour le Mali et le G5 Sahel, la peur doit changer de camp

AFP

Quatre soldats tués dans le nord-est du Mali

Quatre soldats tués dans le nord-est du Mali

AFP

Plus de 30 tués en 24 heures dans des attaques au Mali

Plus de 30 tués en 24 heures dans des attaques au Mali