mis à jour le

Un tournant

La nomination mercredi dernier par le président de la République de trente sénateurs et leurs suppléants, complète et consacre la mise en place de la chambre haute du parlement. Et ce, conformément aux dispositions de la loi fondamentale.

Cameroon Tribune

Ses derniers articles: Au Nigeria, les défis qui attendent Muhammadu Buhari  Coupe du monde féminine: Quelles ambitions pour les Lionnes ?  Cameroun: Lydienne Yen Eyoum restera en prison