mis à jour le

L’eau a encore dicté sa loi, le 7 mai dernier, sur un jeune garçon de 16 ans

Le jeune homme du nom de Madou, âgé de 16 ans environ et apprenti chauffeur de son état dans un véhicule de  transport en commun, « SOTRAMA », a perdu la vie, le mardi 7 mai 2013, des suites d'une noyade dans le fleuve Niger. Cet évènement qui s'est passé derrière le palais de la culture Amadou Hampâté Ba a dû retenir pendant de longues minutes l'attention de plus d'un passant voir de plusieurs curieux.

 

 

Des témoins ont déclaré que la victime, qui semblait être sérieusement dérangé par la forte chaleur qui s'abatte sur Bamako ces derniers temps, avait besoin de se rafraichir.  C'est ainsi qu'il s'en alla se jeter dans l'eau lors qu'il ne savait certainement pas nager. Pendant un bon moment, le corps sans vie de ce jeune homme, fut découvert par les autorités compétentes. Les personnes qui l'auraient aperçu avant le drame, ont soutenu, que ce jour, une fois dans l'eau, il marcha quelques mètres en profondeur, puis aucune nouvelle à son sujet.

 

 

Des informations, il est indiqué que les personnes en présence, devant lesquelles le drame s'est passé, connaissant les lois de l'eau, ont vite conclu la disparition de Madou à une noyade. Séance tenante, elles alertèrent la police et la protection civile. Après quelques minutes de recherche, le  corps sans vie du jeune  a été repêché par les infatigables éléments de la protection civile. Au moment où nous quittions les milieux, ses parents n'étaient pas encore venus récupérer son corps. Il y a lieu de saluer le bon comportement des éléments du commissariat du 4ème arrondissement qui étaient présent sur place, tout le courage des éléments de la protection civile et le sens humain du docteur Boubacar Hama Diaby, le directeur du Palais de la culture, qui ont passé de longues minutes au chevet de la victime.

 

 

Touré Hamane

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

jeûne

AFP

Jeune Noir enfermé dans un cercueil: les 2 Sud-africains blancs restent en prison

Jeune Noir enfermé dans un cercueil: les 2 Sud-africains blancs restent en prison

AFP

Jeune Noir enfermé dans un cercueil: 2 Sud-africains blancs détenus

Jeune Noir enfermé dans un cercueil: 2 Sud-africains blancs détenus

AFP

Le festival de Carthage sacre

Le festival de Carthage sacre