mis à jour le

Soupçonné de malversations foncières : Le maire du District de Bamako, Adama Sangaré déféré hier à la prison de Souban (Koulikoro)

C’est à la suite d’un différend foncier, qui l’oppose à une dame dans le quartier de Missabougou, auquel seraient venues s’ajouter d’autres plaintes de citoyens ordinaires, que le sieur Adama Sangaré, maire du District de Bamako, a été déféré, hier, à la prison de Souban, bourgade située à quelque 2 km de la ville de Koulikoro. Le lundi dernier, le bras droit du maire dans les affaires domaniales, un certain Mama Traoré avait précédé son patron dans les cellules de cette maison d’arrêt qui a une assez mauvaise réputation. Avant-hier, le Secrétaire général par intérim de la mairie du District, Boureïma Mariko avait, lui-aussi, été mis sous mandat de dépôt et interné à la prison centrale de Bamako où il a retrouvé le maire de Kalabancoro, Issa Ballo, incarcéré pour les mêmes causes et dans la même affaire. C’est dire que l’étau se resserre de plus en plus autour de l’édile du District qui ne bénéficie d’aucune immunité et dont les soutiens politiques semblent dépassés par l’ampleur de l’affaire et par la détermination des juges à aller jusqu’au bout...Parviendront-ils, quand on sait que les pressions ne vont sûrement pas les épargner?

Interpellé une première fois, le vendredi 22 février 2013, le maire du district de Bamako, Adama Sangaré, avait passé 72 heures dans les locaux de la Brigade d’investigations judiciaires (BIJ), sise à Bamako-Coura. Après moult interventions et plaidoiries de ses avocats ainsi que ses amis politiques de l’ADEMA, l’édile du district de Bamako avait, après avoir passé deux nuits entières dans cette mini-prison, pu regagner sa famille et son boulot. L’affaire, toutefois, était loin d’être terminée pour cette tête de liste de l’ADEMA aux prochaines législatives...avec l’espoir qu’il sera élu député pour s’abriter derrière une éventuelle immunité parlementaire.

Malheureusement pour le maire, la justice ne pouvant juger l’édile dans sa propre  circonscription – le procès d’Iba N’Diaye avait été délocalisé à Ségou avant le dénouement heureux qu’il a connu par la suite...-, l’affaire a été transférée à Koulikoro, située à  60 km de la capitale. Avant donc hier jeudi, la justice avait déjà pris dans ses mailles tous les présumés complices du maire dans cette affaire de spéculation foncière sur le titre d’autrui. C’est ainsi que le Secrétaire général par intérim de la mairie du District de Bamako, M. Mariko, le maire de Kalabancoro, Issa Ballo, l’homme de confiance du maire, un certain Mama Traoré, ont tous été envoyés en prison. Avant qu’Adama Sangaré, lui-même, ne les rejoigne hier jeudi.

En effet, le maire du District, malgré l’intervention des ses avocats, Mes Baber Gano et Kassoum Tapo, vient de passer sa première nuit dans cette «  prison considérée comme l’une des plus dures du pays « . Certainement que ce haut cadre bénéficiera de meilleures conditions, lui qui avait dû faire réparer – naturellement à ses frais – les toilettes de la Brigade d’investigations judiciaires (BIJ), lors de sa garde-à-vue prolongée en février dernier.

Et cela afin de pouvoir y prendre une douche dans des conditions sanitaires plus ou moins acceptables. Alors que les locaux de la BIJ sont un palace comparés à la prison de haute sécurité de Koulikoro dont plusieurs parmi les locataires en sortent aveugles ou avec la peau transformée par la très forte chaleur. Raison pour laquelle des négociations seraient en cours pour que le maire puisse être rapidement transféré à Bamako...et cela pour raisons de santé.

Mamadou FOFANA

maire

AFP

Procès du maire de Dakar: report d'une semaine pour statuer sur sa demande de libération

Procès du maire de Dakar: report d'une semaine pour statuer sur sa demande de libération

AFP

Procès en appel du maire de Dakar: rejet d'une nouvelle demande de renvoi de la défense

Procès en appel du maire de Dakar: rejet d'une nouvelle demande de renvoi de la défense

AFP

Une candidate d'Ennahdha élue première femme maire de Tunis

Une candidate d'Ennahdha élue première femme maire de Tunis

prison

AFP

L'islamiste Djamel Beghal expulsé vers l'Algérie

L'islamiste Djamel Beghal expulsé vers l'Algérie

AFP

Niger: 3 ans de prison requis contre des figures de la société civile

Niger: 3 ans de prison requis contre des figures de la société civile

AFP

Niger: 2

Niger: 2