mis à jour le

L’ambassadeur du Royaume du Maroc, SE Hassan Naciri, à propos de l’intégration africaine :  » Notre pays fait partie des premiers groupes qui ont jeté la base de l’OUA « 

Panafricanisme. C’est le sujet qui était au centre des débats de l’assemblée générale ordinaire de la Jeune Chambre Internationale, Bamako Etoile. Pour la circonstance, c’est l’ambassadeur du Royaume du Maroc qui s’est entretenu avec les jeunes de cette association  sur ce thème. La rencontre s’est déroulée le mercredi 8 mai à l’hôtel Colombus.

L’ambassadeur du Royaume du Maroc, SE Hassan Naciri (extrême droite) lors de la conférence

Cette assemblée générale a permis aux participants de faire le bilan des activités réalisées par l’association et de dévoiler les projets pour l’avenir. Après cet exercice, l’ambassadeur du royaume du Maroc, Hassan Naciri  a donné sa vision et celle de son pays sur le panafricanisme.

Dans son exposé, le diplomate chérifien, qui était entouré de la présidente de la JCI Bamako Etoile, Celia D’Almeida a surtout rappelé que même si, aujourd’hui son pays n’est plus membre de l’Union africaine, il a tout de même joué un rôle déterminant dans la création de la défunte Organisation de l’Unité Africaine.

  » Le Maroc a été présent dans le processus de la création de l’OUA aux cotés du Mali, du Ghana et de la Guinée. Notre pays a joué un rôle très important dans la création de l’OUA. Il fait partie des premiers groupes qui ont jeté la base de cette organisation » a souligné le conférencier. Il a  rappelé que le Maroc  a quitté l’OUA, le 12 novembre 1984 pour protester  contre l’admission de la  » République arabe sahraouie  démocratique  » au sein de cette organisation. Une  » République  » dont le Maroc n’a jamais reconnu la légalité. Egalement, le diplomate chérifien a soutenu que lorsque l’Union africaine a pris le relais de l’OUA en 2001, cette institution a commis les mêmes erreurs que la dernière dans le dossier du Sahara en laissant le Polisario signer  et ratifier la charte de l’UA.

Cependant, l’ambassadeur marocain a rappelé que son pays occupe une place de choix dans la coopération sud-sud.

  » Sur le continent africain, nous sommes le deuxième investisseur après l’Afrique du Sud « . Il a ajouté que le royaume chérifien offre des  milliers de bourses aux étudiants africains dans le cadre de leur formation.

 Aussi, son SE Hassan Naciri a indiqué que la coopération entre son pays et le Mali se porte bien et s’exerce  dans les domaines politique, économique, militaire et éducatif.

Kassoum THERA

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

royaume

AFP

Fièvre hippique au royaume du Lesotho

Fièvre hippique au royaume du Lesotho

AFP

Mystères et splendeurs du royaume du Kongo révélés au Met de New York

Mystères et splendeurs du royaume du Kongo révélés au Met de New York

AFP

Au Maroc, musiques et sons d'autrefois pour rappeler l'histoire juive du royaume

Au Maroc, musiques et sons d'autrefois pour rappeler l'histoire juive du royaume

pays

AFP

RDC: une ex-élue du Congrès américain pour soigner l'image du pays

RDC: une ex-élue du Congrès américain pour soigner l'image du pays

AFP

CPI: le président ivoirien opposé au départ de nouveaux pays africains

CPI: le président ivoirien opposé au départ de nouveaux pays africains

AFP

Nigeria: le pays s'enfonce dans la crise économique

Nigeria: le pays s'enfonce dans la crise économique