mis à jour le

Mali : Attentats-suicides à Ménaka et Gossi

Tôt le matin, ce vendredi, deux attentats kamikazes ont secoué les villes de Ménaka et Gossi, a appris l'AMAP de source officielle. Le porte-parole de la MISMA, le colonel Yao Adjoumani, révèle qu'à Ménaka (région de Tombouctou), le kamikaze était à bord d'un véhicule piégé. En voyant le véhicule arrivé de loin, les soldats nigériens de la MISMA ont eu des soupçons et ont pris leurs précautions. Quand ils ont voulu l'intercepter, le kamikaze a fait exploser son véhicule. Pas de mort du côté des soldats nigériens. La ville de Ménaka est actuellement contrôlée par les militaires nigériens et maliens.
A Gossi (région de Gao), le kamikaze à moto a fait exploser sa charge, blessant 3 soldats. Dans cette localité, les militaires togolais sont arrivés récemment en renfort au détachement malien qui contrôle la ville. On ignore pour le moment si les blessés sont des Maliens ou des Togolais.

Adama DIARRA

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

Ménaka

Mali

Le pire peut toujours arriver

Le pire peut toujours arriver

Autre Presse

Mali : enlèvement d’un véhicule du CICR dans la zone de Ménaka

Mali : enlèvement d’un véhicule du CICR dans la zone de Ménaka

Poudrière

Les attentats suicides, la nouvelle arme des djihadistes au Mali

Les attentats suicides, la nouvelle arme des djihadistes au Mali